Archives Mensuelles: janvier 2014

Janvier, Qu’as tu fait ?

Le mois de Janvier terminé impose un petit résumer lecture de ce mois !

¿ Qu’ai-je lu ?

Le Rouge et le Noir, de Stendhal
Cherub, tome 1 (100 jours en enfer) et 2 (Trafic), de Robert Muchamore
Les petits secrets d’Emma, de Sophie Kinsella
-Des BD’s : Les profs, Les toubibs, Les sisters …

Soit 4 livres, peut faire mieux…

¿ Qu’ai-je aimé ?

J’ai adoré Les petits secrets d’Emma, un livre extrêmement drôle et simple à lire qui m’a fait rire du début à la fin ! J’ai beaucoup aimé le début de la saga Cherub, qui se lit vite et à une très bonne vitesse. Pour les livres, c’est tout, vu que Le Rouge et le Noir ne m’a pas franchement plu.

Pour les fictions, j’ai fait deux jolies découvertes, dont je n’ai lu que les prologues mais que j’ai bien l’intention de finir en février, Prise d’otage et Psychose Atténuée, toutes les deux situées sur Skyrock… J’ai continué la fiction Sad Memories, toujours aussi géniale ! ( /!\ Yaoi /!\  /!\ Lemon /!\ ) Je n’ai abandonné aucune fiction et ai continué à corriger Ultima Memoria.

Pour les films, j’en ai vu très peu ce mois-ci. Débutons par les films que j’ai vu chez moi, bien au fond de mon canapé : J’ai d’abord revu Time out, que je conseille vraiment même si beaucoup de critiques le disent « léger », avec ma meilleure amie. L’un de mes films préférés. Ensuite, j’ai vu Impossible, un film très émouvant et magnifique ! J’ai aussi revu Intouchable, mythique, et drôle ! Et ai regardé Les profs, très drôle, si vous ne l’avez pas vu, je vous le conseille de toute urgence ! Au cinéma, je n’ai vu qu’un film, qui m’a réellement déçu, Le loup de Wallstreet, la bande annonce est géniale, annonçant un superbe film qui, lui, est lent. Plusieurs scènes traînent en longueur et trois heures sont bien de trop, même si certaines sont extrêmement drôle.

Pas de vrai sortie ce mois-ci…

¿ Qu’ai-je acheté ? ¿ Qu’ai-je reçu ?

Noël oblige, j’ai reçu de l’argent, et des livres, les soldes aidant, j’ai eu plus d’achat quand temps normal :
– W3 Le sourire des pendus, de Jérôme Camut et Nathalie Hug
– La Trilogie des fourmis, de Bernard Werber
– A découvert, de Harlan Coben
– Dôme (Tome 1), de Stephen King
– Cherub, Trafic (Tome 2), de Robert Muchamore
L’accro du shopping a une soeur, de Sophie Kinsella
– Cherub, 100 jours en enfer (Tome 1), de Robert Muchamore
– Les petits secrets d’Emma, de Sophie Kinsella
– Hush, hush (Tome 1), de Becca Fitzpatrick
– Crescendo (Tome 2), de Becca Fitzpatrick
– La ville des enfants perdus, de Jennifer McMahon
– Cours, ma jolie, de Lisa Unger
Vamp in Love (Saison 1 à 3), de Kimberly Raye
La bande des garces, Commando premier baiser (Tome 5), de Lisi Harrison
Thérèse Raquin, d’Emile Zola

Je crois que j’ai tout, même s’il est tout à fait probable que j’en ai oublié un ou deux…

¿ Je fais quoi le mois prochain ?

Livre :

– Thérèse Raquin, d’Emile Zola
 La bande des garces, Commando premier baiser (Tome 5), de Lisi Harrison
– La Trilogie des fourmis, de Bernard Werber
– L’accro du shopping a une soeur, de Sophie Kinsella
Que quatre livres, oui, car je ne sais pas trop dans quel ordre je vais les lire…

Film :

La voleuse de livres, de Brian Percival
Et après, je sais pas, on verras bien ce qui me tombe sous la dent… Je reverrais sûrement LOL et Moi, Moche et Méchant.

Autre :

Bah… Pas grand chose de prévu… Je pense continuer (et finir) les trois fictions citées ci-dessus…

Voilà, Janvier est terminé, place à Février !

Film 1 : La vraie vie des profs

¿ Qu’est-ce-que c’est ?

La vraie vie des profs est une comédie française réalisée par Emmanuel Klotz et Albert Pereira Lazaro sortie en 2013. Il dure 1h40.

¿ Qui est le réalisateur ?

Emmanuel Klotz et Albert Pereira Lazaro sont deux réalisateurs et acteurs français ayant collaborés dans deux films : Lascars et La vraie vie des profs.

¿ Ça raconte quoi ?

Albert et JM, deux « lascars » de 5ème, sont contraints par le directeur de rejoindre le journal de l’école avec de bons élèves – les « boloss ». C’est l’humiliation suprême !
Passé le choc des cultures, tous s’accordent sur une « pure idée » qui va faire l’effet d’une bombe : transformer le journal en un site internet consacré à la vie privée de leurs profs, un « Closer » du collège !
Avide de succès, leur chef de bande Albert est prêt à tout pour percer les secrets des adultes. Et même à fouiller leurs poubelles !
Avec JM, la jolie Sissi, Juju la fille de prof coincée et le petit Mousse, un génie de l’informatique, ils vont se lancer dans des enquêtes insolites et ébouriffantes, et plonger dans l’intimité de leurs profs !
L’invraisemblable sera sur leur chemin : bikers poilus, poursuites à vélo, caïds belliqueux, night-club douteux, booty shake et… cactus douloureux. Ils oseront tout ! Cette bande n’a qu’une devise : La vie est trop courte pour être petite !

¿ Un petit extrait ?

En extrait, découvrable ici, je vous propose l’élément déclencheur de tout ça ! Peut être pas le moment le plus drôle mais celui sans lequel le film ne serait rien !

¿ Et mon avis dans tout ça ?

Film que j’ai vu au moins trois fois, j’apprécie son humour et sa légèreté même si les personnages sont un peu « clichés ». Sa courte durée est parfaite, car il nous tiendrais difficilement plus longtemps. Malgré tout, je trouve les dialogues sympas avec le langage cliché des cités qui donne son côté drôle au film. Il faut tout de même noté quand regardant le film, on le pense datant d’avant 2013 (je suis pas sûre que l’on utilise encore les mots comme « ken »)

¿ Quelle musique ? ¿ Quel livre ?

Pour la musique, on fait simple, la musique du film, La vie est trop courte pour être petite, j’adore cette musique et son clip aussi ! (C’est pas le officiel, mais c’est pas grave !) A découvrir dans le film, ou ici !

Pour le livre, je vous propose une BD, les profs (c’est pas la BD du film) qui ne reprends pas du tout le même thème mais la première fois que j’ai vu le film j’ai de suite pensé à cette BD. Peut être pour le côté cliché des profs ?

¿ Au final ?

Un film a regardé un jour, comme ça, par plaisir mais pas un grand classique. Il faut peut-être être un peu folle comme moi pour le voir trois fois…

Livre 2 : Gone

¿ Qu’est-ce-que c’est ?

GONE est une saga de six tomes écrite par Michael Grant sorti en 2008 en France.

¿ Qui est l’auteur ?

Michael Grant est un auteur américain qui écrit des romans jeunesse. Il est surtout connu pour sa saga GONE.

¿ Ça raconte quoi ?

Qui n’a jamais rêvé d’un monde sans adultes ?

Imaginez…
En plein cours d’histoire, Sam et ses amis sont en train de prendre des notes quand tout à coup… plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu’il n’y a plus aucun adulte. Comme s’ils s’étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, certains de ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser…Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach. Passé la première période d’euphorie, les enfants et adolescents doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre d’urgence ! Sam devient malgré lui l’un des responsables de l’organisation mais il va devoir affronter d’autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres…

¿ Un petit extrait ?

-Sam, tu peux nous tirer de là ?
-Peut-être. J’ai une idée.
D’une voix réduite à un murmure, elle demanda :
-Tu veux parler du…
-Je ne sais pas me servir du pouvoir, Astrid. Et ce n’est pas le moment d’appeler Yoda à l’aide.

.

-Alors ton père disparaît et tu ne veux même pas savoir pourquoi ? claironna Caine. Intéressant. Moi j’ai toujours voulu connaître l’identité de mes vrais parents.
-Laisse-moi deviner : en réalité, tu es un sorcier élevé par des moldus.

¿ Et mon avis dans tout ça ?

Un avis extrêmement positif, j’adore juste cette saga ! J’en avais entendu parler bien avant de la lire (en bien comme en mal) mais n’avais pas l’intention de la lire. Puis je suis tombée dessus à la bibliothèque et j’ai décidé de la lire. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’en suis pas déçu, mais pas du tout. J’adore les personnages, même Caine, l’ambience, les retournements de situations  L’histoire n’est pas simple et c’est plaisant !

¿ Quelle musique ? ¿ Quel film ?

Pour ce livre, pas vraiment de film, aucune adaptation n’est encore sortie. Je peux tout de même vous proposer Under the dome, une série télévisé (pas encore disponible en France) adaptée du livre Dôme de Stephen King. Ce livre traitant un thème très proche de GONE, la série s’en rapproche. Attention, les adultes sont restés sous le dôme cette fois-ci ! Petite bande annonce en version originale sous-titré en français est disponible ici ! Je vous ai aussi dégoté une petite série, sûrement créée par des amateurs, en français qui reprend l’histoire, découvrable ici ! Bon, j’avoue, les acteurs sont médiocres et Quinn a été remplacé par Cora mais c’est mieux que rien, non ? Je préviens, c’est un peu bizarre et on ne retrouve pas vraiment ce qu’on aime dans GONE (l’ambience, la fluidité…)

Pour la musique, bah, là, je séche… Proposez moi par commentaire !

¿ Au final ?

GONE est à lire ! Il reprend ce dont on a tous un jour rêver, la disparition des parents pour pouvoir enfin faire ce qu’on veut et nous montre les catastrophe que ça pourrais engranger, avec un peu de science-fiction en plus…

Livre 1 : Le Rouge et le Noir

¿ Qu’est-ce-que c’est ?

Le Rouge et le Noir est un roman romantique et réaliste de Stendhal paru en 1830 chez Levasseur. Ce roman compte une grosse cinq-centaine de pages et nous propose l’histoire de Julien Sorel.

¿ Qui est l’auteur ?

Stendhal est un auteur français du XIXéme siècle connu pour être un des premiers auteurs réalistes français.

¿ Ça raconte quoi ?

Fils de charpentier, Julien Sorel est trop sensible et trop ambitieux pour suivre la carrière familiale dans la scierie d’une petite ville de province. En secret, il nourrit une fascination pour Bonaparte et ses mémoires compilés dans Mémorial de Saint-Hélène de Las Cases. Il rêve d’une ascension similaire à celle de l’empereur. Julien trouve une place de précepteur dans la maison du maire, Monsieur de Rênal, et noue une relation interdite avec son épouse. Chassé lorsque cette idylle est découverte, il rentre au séminaire de Besançon. Avant peu, il monte à Paris et devient le secrétaire du Marquis de la Mole, dont il séduira la fille Mathilde.

¿ Un petit extrait ?

Ses regards le lendemain, quand il revit madame de Rênal, étaient singuliers ; il l’observait comme un ennemi avec lequel il va falloir se battre. Ces regards si différents de ceux de la veille, firent perdre la tête à madame de Rênal : elle avait été bonne pour lui, et il paraissait fâché. Elle ne pouvait détacher ses regards des siens.

La présence de madame de Derville permettait à Julien de moins parler et de s’occuper davantage de ce qu’il avait dans la tête. Son unique affaire, toute cette journée, fut de se fortifier par la lecture du livre inspiré qui retrempait son âme.

¿ Et mon avis dans tout ça ?

J’en ressorts un avis très mitigé : l’histoire en elle-même est bien, il ne faut pas ce le cacher, mais ce n’est pas du tout mon type de livre. Il a été très dur à lire, pour moi, car l’action et le suspense se font lent et petit par rapport à mes lectures précédentes. Je l’ai tout de même fini, et ai même adoré la fin, elle est inattendue, et sort du commun des livres. Je n’en dirais pas plus, de peur de gâcher votre lecture.

On ne peut pas nier que c’est un chez-d’oeuvre de la littérature française mais il faut quand même voir qu’il est de son temps, plus vraiment du nôtre…

¿ Quelle musique ? ¿ Quel film ?

Bon, pour le film c’est simple, je vous propose tout simplement le film tiré du livre, que je n’ai pas vu, mais dont j’ai entendu des éloges. Peu connu, du moins, moins que le livre, ce film permet de savoir les grandes lignes du livre en trois heures (car il dure tout de même trois heures, oui). Je n’ai pas vraiment trouvé de bande annonce, mais cette petite vidéo d’une minute et quelques : ceci

Pour la musique, c’est un peu plus dure, je pencherais plus pour du classique, un peu romantique mais je suis tombée sur une musique nommée « Le Rouge et le Noir » de Claude Nougaro (artiste que je ne connais pas du tout), le premier couplet me fait un peu penser à un scène du livre, alors je vous la propose là, en lien youtube : Le Rouge et le Noir

¿ Au final ?

Le Rouge et le Noir est donc un roman romantique à lire mais long et qui ne plaira pas à tous. A réserver aux plus grands !