Demain j’arrête : Ou comment se coincer la main dans une boîte aux lettres, par Legardinier

« Vous avez déjà rencontrer des gens qui font une fête pour leur divorce ? » Gilles Legardinier, première phrase de Demain j’arrête

Bannière

Enrobage : Demain j’arrête, de Gilles Legardinier
Fève : France / Demain j’arrête
Ecadossage : Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ?
Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher… Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…
Ganache : Roman / Comique
Tempérage : 398 pages / 1,8 cm / Pocket / 7  € 60

– Je t’ai mis une couverture, au cas où il s’approcherait. Au moindre doute, tu te caches dessous et tu fais la morte.
-Génial. Comme ça, les flics qui cherchent déjà l’ovni pourront se lancer à la poursuite de la Péruvienne qui trimbale un cadavre.

Super drôle, on rit du début à la fin. Julie enchaîne les conneries, à croire que c’est « pire c’est, mieux c’est » ! On est entraîné dans une histoire prenante, simple à lire et si drôle, on a plus envie de lâcher ce livre.

On rencontre Julie, ses parents qui veulent ABSOLUMENT des petits enfants, son voisin trop mignon, sa boulangère si gentille, son chiant de patron, sa voisine au potager… Les personnages ont des petits trucs, même si certain sont …
Julie est donc une petite folle dingue, qui ne trouve rien de mieux que se bloquer la main dans la boite au lettre de son voisin, pour le rencontrer. Elle tombe, bien sûr, amoureuse mais ce n’est pas de ces histoires niais-niais, elle a une façon de draguer si particulière…

Comme dit plus haut, le livre est super drôle, et j’ai vraiment passé un excellent moment. Les phrases sont pleine d’humour, les personnages sont drôle et attachant et les situations… assez embarrassantes… On obtient un livre drôle mais pas lourd du tout et qui donne envie de lire d’autres livres du même auteur !

Et puis, surtout, « ne laissez pas les chats vous convaincre que les bonnets péruviens vous vont bien. »

Couverture de mon édition de Demain j’arrête !

Couverture : 2/3 => Au début, on ce dit : « Mais c’est quoi cette couverture ? Ça n’a aucun rapport avec le livre !? » Puis, on finit le livre, on écrit un article dessus et on comprend ! la couverture représente parfaitement bien le livre : le chat, c’est la bataille de tous les jours de Julie, persuadée qu’ils vont exterminer la race humaine, et le bonnet péruvien représente l’une des pitreries de Julie et Sophie, son amie.
Ecriture : 4,5/6 => Une bonne qualité d’écriture entraînant une additivité très satisfaisante.
Personnages : 4,5/6 => Si Julie est à mourir de rire, d’autres personnages sont beaucoup plus plats, et on se demande vraiment qu’es-ce qu’ils sont…
Histoire : 4/5 => L’histoire est drôle et pleine de rebondissement.

Bilan : 15/20 => Chocolat noir Supplément orange !

¿ Et vous, vous en avez  pensé quoi ?

Publicités

À propos de liresansfrontiere

Aïe Aïe Aïe ! Allez voir la page "Si je ne suis pas moi" du blog LireSansFrontière

Publié le 28 février 2014, dans Chocolat noir, Chocovore, Coup de cœur, Critique Littéraire, Roman, Supplément orange, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

Devenez un auteur de talent !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :