Avant toi : Un sourire de larmes, signé Moyes

« Lorsqu’il émerge de la salle de bains, elle est réveillée, adossée aux oreillers et en train de feuilleter des brochures d’agences de voyages qui traînent à côté du lit. » Jojo Moyes, première phrase de Avant toi

Carré Avant toi

Bannière

Enrobage : Avant toi, de Jojo Moyes
Fève : Angleterre / Me before you
Ecadossage : Si le temps nous est compté…
Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.
Ganache : Roman / Réaliste, Romance
Tempérage :  475 pages /3,3 cm / Milady Grande Romance / 16€20

Carré Avant toi

Et puis, comme la piste se vidait provisoirement avant la danse suivante, j’ai parlé sans même mesurer ce que je disais.
— Qu’en dites-vous, Will ? Vous ne me feriez pas un peu valser ?
— Quoi ?
— Allez. Donnons à tous ces cons un vrai sujet de conversation.
— Merveilleux, a dit Mary en levant son verre. Voilà une putain d’idée !
— Allez, on y va, pendant que ce sont les slows. Parce que je ne vous vois pas vous lancer dans un pogo en fauteuil roulant.

Carré Avant toi

Ce livre, c’est un sourire de larmes : tout au long, on rit, on pleure ! Ce livre, c’est un bijou ! L’un des plus beau que je n’ai jamais lu !
Là, je le finis, et tout ce que je peux dire, c’est que je souris, les yeux rongés de larmes, parce que ce roman, c’est le plus triste mais aussi le plus beau qu’il m’ai été donné de lire ! C’est une ode à la vie, au choix, au droit !

Ce livre est juste magnifique, grandiose ! C’est une lute, un combat, qu’on ne peut se permettre de perdre. Ne pas lire ce roman, c’est n’avoir rien lu, rien vu. On ne peut pas vivre, on ne peut pas quitter ce monde, sans avoir lu ce roman, ce serait une aberration. J’ai jamais dit ça d’un roman, mais là, c’est vrai.
On est transporté, emmené et surtout, métamorphosé. Celui qui ne verse pas une petite larme est un sans-cœur, il peut en être sûr. Parce que ce livre, c’est un chez d’oeuvre de la littérature anglaise, le plus beau, le plus émouvant qu’il m’ai été donné de lire. C’est indescriptible.

L’histoire pourrait être banale, un riche tétraplégique qui veut mourir car il ne voit pas ce que la vie à de réjouissant. Une jeune fille devient sont aide-soignante et à pour but de lui redonner le sourire. Pourtant, elle ne l’est pas. Écrite avec tant de force, tant de passion, c’est indicible à quel point on est transporté, transformé.
L’histoire est poétique, touchante, émouvante, drôle et irréelle ! Les personnages sont vivants, puissants et encrés dans nos cœurs, on ne peut les oublier !

Sans titre 3

Ce livre est poétique, il y a une certaine beauté dans les maladresses de Lou, les sarcasmes de Will. Will, parlons en. C’est lui, le tétraplégique, avec son nom d’espoir : « will » en anglais, c’est le modal qui signifie le futur, ce qui va arriver, alors pour moi, c’était le prénom de l’espoir. Et à côté, il y a Lou, l’hyperactive, celle qui a de la joie, de l’espoir pour mille. C’est elle qui est accroché à la vie, et pour deux, s’il vous plait !
Il y a aussi tous les personnages secondaires : Camilla, la mère de Will, dure et aimante, décidé à le faire changer d’avis tout en le respectant, cet avis; Treena, la sœur de Lou, énervante mais si importante, même si c’est elle qui casse l’espoir, c’est aussi elle qui le donne; Les parents de Lou, toujours à ces côtés; M. Course à pied, l’amour de Lou, si énervant, si haïssable, que j’ai oublié son vrai nom.
Et il y a aussi, Thomas et ceux qui n’ont pas de nom, les ivrognes, les invités, les amis, les employés… Tous ceux qui font avancés l’histoire, même si on ne les rencontre qu’une fois, tous ont un petit truc, pour eux seuls ou pour le groupe.

Lou et Will, avec Nathan, Camilla et Treena, ont réellement un caractère, un tempérament, même. On s’attache à eux, on les apprécie. On peut vraiment s’identifier, se sentir près d’eux : ils sont réels !

Vraiment, ce livre est magique, magnifique ! C’est plus qu’un coup de cœur : une écriture, des personnages, une histoire, une couverture … EXTRAORDINAIRES ! C’est …. il n’y a pas de mots ! C’est à lire, c’est indescriptible !
Si vous ne devez ne lire plus qu’un seul livre dans votre vie, prenez celui-là ! C’est l’ode à la vie, au choix et au respect qu’il faut lire, qu’il faut avoir lu pour pouvoir vivre pour de vrai !

Couverture de mon édition de Avant toi

Couverture : 3/3 => Cette couverture, la première fois que je l’ai vu, je me suis dit « il me faut se livre », parce qu’elle simplissime mais si belle, si poétique, et si pleine d’espoir; Maintenant, elle est exposée dans ma chambre !
Ecriture : 5,5/6 => Cette façon d’écrire… J’ai été transporté, c’est si beau et si bien écrit : c’est le malheur en poésie et espoir. Magnifique !
Personnages : 5,5/6 => Je me suis attachée aux personnages au point de les pleurer quand j’ai fini le livre : vous auriez du me voir, pleurant, le sourire aux lèvres, répétant leurs noms !
Histoire : 5/5 => Une histoire magnifique qui touche et fait réfléchir sur sa vie. Vit-on assez ?

Bilan :  19/20=> Chocolat noir Supplément orange !
Le plus gros coup de cœur qu’il m’ai été donné depuis un bon paquet de temps !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Publicités

À propos de liresansfrontiere

Aïe Aïe Aïe ! Allez voir la page "Si je ne suis pas moi" du blog LireSansFrontière

Publié le 12 mars 2014, dans Chocolat noir, Chocovore, Coup de cœur, Critique Littéraire, Roman, Supplément orange, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. J’ai pleuré sur les 100 dernières pages comme jamais je n’avais pleuré sur un livre. Il est superbe. Très belle critique !

  1. Pingback: Top Ten Tuesday #23 | LireSansFrontière

  2. Pingback: Le Jeudi c’est Jeu Livresque #12 | LireSansFrontière

  3. Pingback: Tag : Questionnaire livresque de A à Z #2 | LireSansFrontière

  4. Pingback: Top 14 de 2014 #3 | LireSansFrontière

  5. Pingback: Jamais deux sans toi : Équation à deux inconnues, de Moyes | LireSansFrontière

Devenez un auteur de talent !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :