Archives Mensuelles: juillet 2014

Juillet, Qu’as-tu-fait ?

Comment vous dire que ce mois de juillet a été un mois mort ? Presque pas de lecture, quoique pas mal de film, et une présence archi-faible sur mon cher petit blog….  Et la faute à qui ? A personne. A quoi ? A un magnifique voyage en Allemagne.

Ce bilan du mois va prendre une forme atypique, trop peu d’achat et de lecture… Le voici donc :

Achat

La régate du Saint-Philibert, de Jean Failler

Coeur Vanille, de Cathy Cassidy

Troisième humanité, de Bernard Werber

Lecture

  • La régate du Saint-Philibert, de Jean Failler
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs

  • Et Coeur Vanille, de Cathy Cassidy
  • Et La Troisième humanité, de Bernard Werber

    Films

    Pas mal de films en allemands sous-titrés français ou anglais ou en anglais sous-titrés anglais ou allemand. Au final aucun titre retenu car tous en allemands… Et comme je parle pas un mot de cette langue….

Voilà pour le mois de juillet !

Kisses !

 

Publicités

Top Ten Tuesday #19

Coucou !

Un petit top assez compliqué aujourd’hui…

Les 105 choses qu’un livre vous a donné envie de faire

Encore et toujours un petit rappel sur ce qu’est ce rendez-vous, complètement intégrer à mon blog :

Le Top Three Tuesday est une version abrégée du Top Five Tuesday qui est une version abrégée du Top Ten Tuesday qui est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur cet extraordinaire blog ;-).

Dur dur….

Commençons donc par les deux points d’une amie qui est avec moi en ce moment :

  • Faire du Quidditch (Harry Potter, J.K. Rowling)
  • Voyager dans le temps (Une grande partie des livres de SF)

Et pour moi, je n’en sais trop rien… Du coup, on va arrêter là…

Kisses !

La régate du Saint-Philibert : Skerlock Bretonne, de Failler

« Mary Lester arrêta la Twingo devant une adorable petite maison basse tapie derrière un muret de pierres sèches couvert de plantes de rocailles. » Jean Failler, première phrase de La régate du Saint-Philibert

Bannière

Enrobage : La régate du Saint-Philibert (Une aventure de Mary Lester, Tome 17), de Jean Failler
Fève : France / La régate du Saint-Philibert
Ecadossage : Un week-end prolongé amène Mary Lester à la Trinité-sur-Mer. Elle est invitée par des amis navigateurs à participer aux régates d’hiver où s’affrontent les meilleurs skippers de l’hexagone.
Sa première sortie en mer, sous un temps difficile, est marquée par la disparition de Mose Stein, un riche navigateur, mal aimé des autres compétiteurs.
Puis un second cadavre est découvert, un décès qui paraîtrait accidentel si la victime n’avai reçu, la veille de sa mort, des menaces précises.
Mary Lester est chargée d’enquêter sur cette seconde mort lorsqu’un troisième drame se produit. Il ne semble pas y avoir de liens entre ces trois décès, et pourtant…
Alors qu’elle commence à entrevoir la vérité, elle est dessaisie de l’enquête. Lorsque la politique s’en mêle, les flics honnêtes ont bien du mal à faire leur devoir…
Ganache : Roman / Enquête
Tempérage :  267 pages /2 cm / Editions du Palémon / 9€

-Salut, l’Ana, tu vas voir ce qu’on va te mettre ce week-end ! J’ai un spi neuf qui tire comme un cheval !
Sa voix était forte comme celle d’un camelot qui veut que tout le monde l’entende.
Patrick le regarda en souriant et dit dans un silence :
-Pas grave, Beau Linge, tant que tu barres comme un âne…

Tout d’abord, ce livre nous offre une magnifique visite de la région natale de l’auteur : la Bretagne. On découvre une petite ville, la Trinité-sur-Mer : la précision des descriptions et l’excellente plume de l’auteur donne l’impression d’être sur place, de découvrir ce magnifique petit port en compagnie de Mary Lester.
J’ai envie de dire qu’un film serait inutile : le livre fourmille de détails donnant des images précises de la beauté de ce coin de Bretagne.

Si l’arriver de l’enquête est un peu longue, ce n’est pas du tout déplaisant car cela nous permet de découvrir le petit coin de pardis où ce déroule ce livre et les personnages : très sympathique, leurs descriptions sont précises, fournis permettant de s’imaginer au mieux ces gentilles (ou moins gentilles) personnes.
On découvre (ou redécouvre pour ceux qui auraient lu les tomes précédents, ce qui n’est pas mon cas) Mary Lester, une inspectrice perspicace et amical que je me plait à appeler la «Sherlock Holmes bretonne».

L’enquête est bien menée, avec un bon rythme, ce qu’il faut de suspens, d’aventure et de retournements de situations, le tout mêlé à des descriptions très précises mais pas trop.

C’est une lecture rapide malgré la précision des termes : le vocabulaire reste compréhensible car l’auteur a ce talent d’expliquer ce que c’est sans être redondant, en le faisant passer pour une description qui va plus loin.
Finalement, c’est une lecture rapide car on n’a pas envie de lâcher cette petite pépite !

C’est donc une lecture très plaisante, on passe un très bon moment, avec beaucoup d’allusions à d’autres œuvres très connus.

En bilan, je dirais que le vocabulaire est précis mais compréhensible ce qui donne un roman abouti et accessible, que l’enquête offre un suspens appréciable et que l’auteur nous propose une magnifique visite de sa région.
C’est donc un livre à lire pour tout ses aspects !

Couverture de mon édition de La régate du Saint-Philibert

Couverture : 1,5/3 => La couverture n’est pas des plus belle mais simple et représentative du livre.
Ecriture : 5/6 => Jean Failler a une façon d’être précis sans être ennuyeux : exceptionnel !
Personnages : 5/6 => Des personnages très sympas et facilement imaginables.
Histoire : 4/5 => Une enquête sympa et un voyage magnifique !

Bilan :  15,5/20=> Chocolat noir !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

C’est lundi, que lisez-vous ? #12

Coucou tout le monde !

Je reviens enfin d’Allemagne ! Avec une grande dose de fatigue… Pardonnez tous les oublis… SUrtout que les deux prochaines semaines risquent d’en connaitre…

cestlundiquelisezvous

Créé par le blog anglophone One Person’s Journey Through a World of Books sous le nom de It’s Monday, What are you reading ?, Mallou a d’abord reprit ce rendez-vous avant que Gaellane ne prenne la relève.

Je pense que vous connaissez ce rendez-vous mais bon… Le but est de répondre, chaque Lundi, aux trois mêmes questions :

  • Qu’ai-je lu la semaine dernière ?
  • Que suis-je en train de lire ?
  • Que vais-je lire cette semaine ?

Et voici donc ces petites lectures !

lecturedelasemaine

Mes deux belles semaines allemandes ont été rythmées par la lecture d’Harry Potter and the Gobelet of Fire (Tome 4; VO) de J.K. Rowling.

lectureavenir

 

En lecture a venir, il y a la deuxième parti de Troisième humanité, de Bernard Werber, Coeur Vanille de Cathy Cassady et enfin, un livre en espagnol No soy un serial killer.

Voilà pour cette semaine, ce rendez-vous devrais retrouver sa forme initial d’ici quelques semaines…

Kisses !

Tag : Le portrait chinois #1

Hallo !

Pendant que je suis en Allemagne, j’ai décidé, non pas de vous offrir un seul tag, mais de vous en bourrer ! En voici donc un autre !

Aujourd’hui, c’est donc :

Mais attention, pas n’importe quel Portrait chinois, non, un portrait chinois LITTÉRAIRE !! Découvert ici. C’est parti pour les questions !
En fait, non, il n’est pas littéraire… Faut que j’apprenne à lire tout jusqu’à la fin et pas seulement la première et dernière question…

Si tu étais un roman, tu serais ? Hum… Déjà, une question difficile… Je dirais La trilogie des fourmis, de Bernard Werber car ça a été un grand coup de cœur et qu’il apprend beaucoup de chose : j’adore apprendre ! Je suis curieuse, que voulez-vous !

Si tu étais un parfum, tu serais ? L’odeur de la première pluie après plusieurs jours chauds. Cette odeur ci-particulière qui n’existe plus en ville. Cette odeur de terre, d’herbe : un retour au source et à la liberté !

Si tu étais un film, tu serais ? Alors là ! Je regarde peu de film… Peut être Impossible, parce que ce film est juste magnifique !

Si tu étais un paysage, tu serais ? La mer. Pas une plage paradisiaque, mais juste le bord de mer de chez moi. Parce que ce lieu et l’un des plus beau au monde à mes yeux. Et puis, c’est chez moi, ma région natale, donc un peu moi, non ?

Si tu étais un instrument de musique, tu serais ? Le vent. Quoi, ce n’est pas un instrument de musique ! Le vent fait des bruits mélodieux, il suffit de l’écouter !

Si tu étais un symbole, tu serais ? Euh… Vous ne m’en voudrez pas, si je ne réponds pas ?!

Si tu étais une corvée, tu serais ? Qui a envie d’être une corvée ! Franchement ! Bon… La poussière. Parce que c’est chiant et qu’on peut rien y faire. Un peu comme moi.

Si tu étais un métier, tu serais ? Mon rêve est d’être dentiste. Mais beaucoup de gens disent que je devrais être bibliothécaire, libraire ou ministre de l’éducation nationale (parce que je veux tout le  temps réformer tout ce qui touche à l’éducation…)… Mais je préfère être libraire ou dentiste.

Si tu étais un poème, tu serais ? A Smile is a Funny Thing (de « Auld Lang Syne »)

A smile is quite a funny thing
It wrinkles up your face
And when it’s gone, you’ll never find
Its secret hiding place
But far more wonderful it is
To see what smiles can do
You smile at one, she smiles at you
And so one smile makes two

He smiles at someone, since you smile
And then that one smiles back
And that one smile smiles until in truth
You fail in keeping track
And since a smile can do great good
By cheering hearts of care
Let’s smile and not forget the fact
That smiles go everywhere

Si tu étais un mot d’amour ou une déclaration, tu serais ? Sweet dreams. Vous ne pouvez pas comprendre.

Et voilà ! Encore un petit tag supplémentaire !

Kisses !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Jeudi c’est Jeu Livresque #6

Hallo !

Je rentre très bientôt ! Et :

Le jeudi c’est jeu livresque !!!

Qu’est ce que c’est ?
Le jeudi c’est Jeu Livresque, c’est un rendez-vous pour jouer avec nos livres,
nos bibliothèques et nos romans préférés.
C’est un rendez-vous organisé par ce magnifique blog !

Et cette semaine, c’est :

Semaine 60 : Le livre le plus long que vous ayez lu

1380 pages.

1380 pages.
1380 pages de pur bonheur.
1380 pages de suspens.
1380 pages d’une histoire géniale.
1380 pages d’idée.

1380 pages d’un auteur de génie.

1380 pages.

Kisses !

Top Ten Tuesday #18

Hallo !

Toujours et encore en Allemagne, mais je rentre bientôt !

Les 10 5 personnages que vous aimeriez embarquer avec vous sur une île déserte

Encore et toujours un petit rappel sur ce qu’est ce rendez-vous, complètement intégrer à mon blog :

Le Top Three Tuesday est une version abrégée du Top Five Tuesday qui est une version abrégée du Top Ten Tuesday qui est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur cet extraordinaire blog ;-).

Voilà un thème qui m’inspire plus ! De quoi faire un joli Top Five…

Cela me rappelle bizarrement un ancien Top Ten… Pas vous ? Peut-être le numéro 11 ??? Quoiqu’il en soit, nous allons essayer de faire ce Top avec une équipe totalement différente. Donc, tous les personnages cités dans le top précédant ne peuvent pas se présenter pour ce Top.
Maintenant, commençons :

  • Puisque Julie ne peut pas venir (elle est déjà requise pour l’apocalypse), je vais demander à Emma (Les petits secrets d’Emma, Sophie Kinsella) de nous accompagner : elle aussi c’est la reine de la gaffe et rire fait toujours du bien !
  • M. Browne (Wonder, J.R. Palacio) parce que ce prof est un génie ! Pour le peu qu’il apparaît dans le livre, il a des idées géniales ! Et des idées géniales, c’est toujours utiles sur une île déserte.
  • On va tout de même prendre quelqu’un qui s’y connait, c’est à dire Vendredi (Vendredi ou la vie sauvage, Michel Tournier). Pas Robinson parce que je ne l’apprécie pas trop… Vendredi est plus sympa.
  • Mary Lester (Une enquête de Mary Lester, Jean Failler). Juste parce que j’ai bien envie de la rencontrer. Aucune autre raison valide. (Parce que, je suis d’accord, une inspectrice n’est pas la personne la plus utile sur une île déserte où vivent six personnes…)
  • Et pour finir, Feuille de Lune (ex-Petite Feuille, La guerre des clans, Erin Hunter) : même si c’est un chat, une guérisseuse est toujours appréciable, surtout sur une île déserte. De plus, j’adore les chats et le mien risque de me manquer sur cette île, alors autant en prendre un.

Voilà ! Encore une fois, mon équipe ne contient peut être pas les meilleures personnes pour survivre mais elle comprend des gens biens (du moins je le pense) qui pourrait s’entendre et c’est très important sur un île déserte.

Kisses !

Miss Peregrine et les enfants particuliers : Un brin de magie, de Riggs

« Je venais juste de me résigner à vivre une vie ordinaire, quand des événements extraordinaires se sont produits. » Ransom Riggs, première phrase de Miss Peregrine et les enfants particuliers

Bannière

Enrobage : Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs
Fève : Etats-Unis / Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children
Ecadossage : Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante. Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l’enfermement et l’immortalité.
Ganache : Roman / Fantastique
Tempérage : 432 pages /2,8 cm / Bayard Jeunesse / 15€905

Cela suffisait à calmer mes ardeurs. Certains mecs prétendent qu’ils seraient incapables de sortir avec l’ex d’un copain; ils trouvent ça choquant. Selon leurs critères, sortir avec l’ex de son grand-père friserait probablement l’inceste.

-Attends-moi ici.
-Pourquoi ?
-Parce que tu mesures un mètre quatre-vingt-dix, que tu as les cheveux verts, que mon grand-père ne te connaît pas et qu’il possède un tas d’armes à feu.

riggs-miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-photo03Une jolie histoire.
Touchante, émouvante et magique.

Un beau roman plein de magie qui, d’image en image, de phrase en phrase, nous transmet l’Histoire d’une traque. Une traque réelle. Celle des juifs.
On ne dit pas ouvertement que les particuliers sont les juifs et les creux les nazis. Pourtant, on le comprend. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce sont de jolis métaphores.

Cette histoire ne se résume pas. Parce qu’elle a un côté mystérieux, magique, qui est un grand atout. Mais le résumé lui ferait perdre un peu de son attrait.

Les personnages sont mystérieusement touchants. Amicaux et chacun particulier, (même les non-particuliers) ils sont aussi sont attachants. On découvre derrière eux une psychologie simple mais suffisante.
Les lieux sont beaux, poétiques et respirent de l’atmosphère du roman.

Ce roman est aussi très bien écrit : plein de poésie malgré son thème dur. De plus, il a le petit « + » qui fait de ce livre une oeuvre d’art plus grande encore que les autres livres : il est illustré de belles photos ! Le livre se basant sur des photos, à chaque fois que l’on parle d’elles, elles nous sont présentés ce qui permet d’avoir la « vraie vision », celle que l’auteur a voulu donner ! Et je trouve ça vraiment bien !

En bref, ce roman est une petite perle, belle, poétique, mystérieuse et magique !

Couverture de mon édition de Miss Peregrine et les enfants particuliers

Couverture : 2/3 => Une belle couverture mystérieuse en noir et blanc !
Ecriture : 5/6 => Un jolie écriture poétique et touchante.
Personnages : 5/6 => Des personnages mystérieusement touchants.
Histoire : 3/5 => Une jolie histoire, pleine d’image, pour raconter la persécution des juifs.

+1 pour l’originalité des photos qui est un indéniable plus !

Bilan :  16/20=> Chocolat noir !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Tag : L’île déserte livresque

Hallo !

Comme vous ne pouviez pas espérer un C’est Lundi, que lisez-vous ? aujourd’hui, je vous propose un autre tag ! Encore !

L’île déserte livresque !

Mise dans l’ambiance : Alors que j’étais dans l’avion en direction de mon Allemagne chérie, mon avion crash et je me retrouve seule sur une île déserte (Quoi ! On ne survole pas d’île déserte en faisant un Paris-Francfort ??? Moi, je vous dit que si ! Elle est tellement déserte qu’elle est inconnue !). Heureusement, j’avais prévue une valise magique contenant quatre livres et une série ! La voici :

Un livre que j’aimerais relire : La trilogie des fourmis, de Bernard Werber, parce qu’il y a plein de détails à assimiler et que je pense pouvoir le relire plusieurs fois sans trop de problèmes.

Un livre que j’aimerais lire : Battle royale, de Koushun Takami. Je sais plus qui me disait que ça avait dû inspirer les Hunger Games

Un livre jeunesse : Les écriveurs, de Frédéric Mars. Tout simplement parce que j’ai envie de le lire !

Une saga : CHERUB, de Robert Muchamore parce que je ne l’ai pas encore terminé et parce que c’est une série que j’aime bien avec pas mal de tomes donc pas mal de lecture en perspective !

Un livre au choix : Avant toi, de Jojo Moyes. Comme dit dans la critique, s’il ne doit rester qu’un livre dans une bibliothèque, c’est celui-là.

Et voilà !
Et vous, quel serait votre valise ? Dites le en commentaires !

Kisses !

Pause Music du 19/07/2014

Hallo !

Je ne m’explique plus…

Pause Music

Bémol

Pour cette petite Pause, j’ai décidé de continuer à bassiner le monde avec Code Lyoko ! Voici donc, Un monde sans danger !

Musique que j’écoute en boucle depuis… euh… trois semaines ???? Non, je ne suis pas folle.

Et pour ceux qui préfèrent l’anglais, l’hébreux, l’espagnol ou encore le chinois, c’est ici : codelyoko.fr (Y’a même du basque !!!)

Muxu !