La vraie couleur de la vanille : Et de l’esclavage, de Chérer

« Ferréol Bellier Beaumont s’éveilla en sursaut. » Sophie Chérer, première phrase de La vraie couleur de la vanille

Bannière

Enrobage : La vraie couleur de la vanille, de Sophie Chérer
Fève : France / La vraie couleur de la vanille
Ecadossage : Dans la nuit tropicale, un jeune garçon s’enfuit. Il s’appelle Edmond, mais n’a pas de nom de famille. C’est un garçon étrange, passionné, d’une intelligence hors du commun. Il n’a jamais appris à lire, pourtant il connaît le grec ancien. Il n’est jamais allé à l’école, mais ses connaissances en botaniques égalent celles des meilleurs savants.
Edmond est noir, il est né esclave. Il est orphelin, mais n’a pas connu le même sort que ses parents. A sa naissance, un homme blanc l’a pris sous sa protection, l’a aimé, l’a presque adopté. Et cet homme,ce soir, vient de le trahir.
Dans sa fuite, Edmond emporte deux secrets. Le premier est un secret terrible, qu’il ne peut révélé à personne. Le second est au contraire un secret miraculeux, une découverte extraordinaire qu’il a faite lui-même, et qui peut changé le destin de son île.
Mais qui croira la parole d’un enfant noir, en 1841 ?
Ce livre raconte une histoire vraie. Elle se passe sur l’île de la Réunion, alors appelée île Bourbon, à l’époque où, malgré la Déclaration des droits de l’homme, les mains coupées d’esclaves ornaient encore les couloirs des maisons des maîtres, à l’époque où tout un peuple vivait et mourrait dans les champs de canne à sucre.
Ganache : Roman / Historique
Tempérage :  201 pages /1,6 cm / Ecole des loisirs / 9€

2 étoiles

Les grandes personnes sont parfois désespérantes, elles négligent la vérité. Tantôt elles taisent ce qu’elles savent, tantôt elles disent ce qu’elles ignorent. N’écoute pas tout ce qu’elles disent. Vérifiez de vous-même. Le mensonge… Le mensonge et le faux-semblants mènent le monde. La vérité, je la connais et je m’en vais vous la dire.

Un titre simple. Un mot à retenir : « vraie »

En réalité, ce titre résumé magnifiquement poétiquement ce roman :

  • « vraie » : C’est une histoire vraie
  • « couleur » : Qui raconte la vie de personnage de différente couleur de peau
  • « vanille » : Sur l’île de la vanille et sur fond de toile de la vanille.

L’histoire est belle, simple mais avec un grand message.

Racontant l’histoire du découvreur de la pollinisation artificiel de la vanille pour toile de fond, son message premier est de nous informer sur l’esclavage.
On découvre l’île Bourbon (ancien nom de l’île de la Réunion) avec un habitant qui décide « d »adopter » un enfant noir orphelin. On suit alors leur vie, à tous les deux, teintée de leur passion pour la botanique.

Ce roman est beau. C’est une petite ode à l’égalité et la liberté. On comprend beaucoup de chose sur cette période noire de l’humanité et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’auteure nous écrit une histoire vraie, belle, triste voir révoltante mais jamais larmoyant ou apitoyant.

On s’accroche aux personnages, on les aime, on les déteste mais ils sonnent vrais, probables.

Cette lecture est un petite découverte à faire, surtout si on s’intéresse à l’esclavage et son abolition.

Couverture de mon édition de La vraie couleur de la vanille

Couverture : 1/3 => Euh…. Oui…
Ecriture : 5,5/6 => C’est très bien écrit, assez soutenue mais avec une belle plume et un bon rythme.
Personnages : 4/6 => Des personnages plutôt sympathiques et attachants.
Histoire : 3,5/5 => On découvre bien des choses.

Bilan :  14/20=> Chocolat au lait !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Publicités

À propos de liresansfrontiere

Aïe Aïe Aïe ! Allez voir la page "Si je ne suis pas moi" du blog LireSansFrontière

Publié le 27 août 2014, dans Choco, Chocolat au lait, Critique Littéraire, Roman, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Devenez un auteur de talent !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :