Death Note : Bien ou Mal, par Obata & Oba

« On y va, Ryûk » début de Death Note, tome 3, de Obata & Oba

Bannière

Enrobage : Death Note, Tome 1 à 4, de Takeshi Obata & Tsugumi Oba
Fève : Japon / デスノート
Ecadossage : Light Yagami est un lycéen âgé de 17 ans, jeune homme brillant, fils d’un policier, il découvre un étrange carnet qui se révèle être le livre d’un dieu de la mort : Ryûk ! Light apprendra vite quels terribles pouvoirs renferment ce carnet : tous ceux dont le nom est inscrit dans le Death Note sont appelés à mourir dans les 40 secondes qui suivent !
Ganache : Manga / Shonen, Policier
Tempérage : ≈ 195 pages / 1,1 cm / Kana / 6€85 (Par tome)

Extrait du Tome 1 de Death Note.

3 étoiles

(Je n’ai pour le moment lu que les tomes 1 à 4 et cette critique les reprend tous)

Il faut dire que je lis très rarement des mangas. Et pourtant, celui-là me donne presque envie de lire des mangas en beaucoup plus grande quantité. Parce qu’il est réfléchi et abouti. Du moins, de mon point de vue.

Si les dessins m’ont paru étranges au début, je me suis rapidement habitué et j’ai mis cela sur le compte de ma grande ignorance en terme de manga et BD… Il est vrai que quand on ne lit quasiment que des romans, une BD ou un manga peut paraître bizarre au début…

Si, au départ, je n’attendais rien de ce manga, il m’a rapidement charmé tant par les personnages que par l’histoire. Il faut dire que l’idée est excellente : un carnet qui tue tous ceux dont le nom est inscrit dedans. On se retrouve rapidement dans une histoire sans méchant ni gentil défini et avec ce questionnement : où finit le bien et où commence le mal ? Car parmi les personnages, Light va obtenir ce carnet et s’en servir pour créer un monde meilleur.
Les personnages, parlons-en. Plutôt travaillés, on nous offre deux personnages principaux extrêmement intelligent près à plus ou moins tout pour arrêter l’autre. Les personnages secondaires sont moins travaillés mais tout de même suffisamment pour un manga (de mon point de vue de novice).

Le rythme de l’histoire est aussi très bon avec une bonne dose de suspens très bien placé et pas mal de retournements de situations. On arrive à un manga plutôt imprévisible et prenant, assez près du thriller.

En bilan, et je pense que vous l’aurez compris, je recommande vraiment ce manga : il se lit très vite et est très plaisant. Le seul bémol (mais qui est aussi un gros avantages) est que les tomes se terminent toujours en plein suspens et on a vraiment envie de savoir la suite… Finalement, c’est peut-être pas si mal…
J’ai vraiment l’intention de le continuer.

Couverture de mon édition de Death Note, Tome 1.

Couverture : 1,75/3 => Les couvertures sont plutôt étranges mais représentent bien le manga.
Dessin : 5/7 => J’ai eu un peu de mal au début mais je soupçonne que ce soit à cause du fait que je ne lise jamais ou presque de manga
Texte : 1,5/2 => Plutôt bien travaillé.
Histoire : 7,5/8 => L’histoire est recherchée avec une bonne idée de base bien développé !

Bilan : 15,75/20 => Chocolat noir !

 

¿ Et vous, vous en avez  pensé quoi ?

Publicités

À propos de liresansfrontiere

Aïe Aïe Aïe ! Allez voir la page "Si je ne suis pas moi" du blog LireSansFrontière

Publié le 8 septembre 2014, dans Choco, Chocolat noir, Critique Littéraire, Manga, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. ah…. je ne trouvais pas grand chose en manga d’intéressant après Ace Attorney mais du coup peut être que….

Devenez un auteur de talent !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :