Archives du blog

Les Préceptes de Lire #3

Hi !
Nouveau mois, mêmes habitudes ou presque), voici Les Préceptes de Lire !

Les Préceptes de Lire

Le Principe :
Chaque premier jour de chaque mois, un nouveau précepte, proverbe ou citation est proposé. On a alors jusqu’au premier du mois suivant pour écrire un cours texte (une quinzaine de lignes) sur ce que ce précepte nous inspire. [Ce n’est pas forcément une explication du précepte mais juste un petit texte PERSONNEL ! Je tiens à rappeler que la plagiat est interdit.] 

Je récoltes les liens vers vos textes ! Mettez-les en commentaires !

Le précepte du mois de novembre 2014 :

Le pouvoir, c’est lorsque on a toutes les raisons de tuer et qu’on ne le fait pas.

Oskar Schindler, dans La liste de Schindler, de Steven Spielberg.

Le précepte du mois d’octobre 2014 :

On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d’en sortir.
et
Imaginer l’avenir est une sorte de nostalgie.

Alaska Young, dans Qui es-tu Alaska ?, de John Green.

Pas de texte ce mois-ci, aucune inspiration…

Kisses !

Publicités

Les Préceptes de Lire #3

Coucou !
Octobre est un mois de peur. Un mois d’horreur. Un mois d’HALLLOWEEN !!!! Mais, j’ai pas l’intention de changer grand chose à mes habitudes livresques…

Les Préceptes de Lire

Le Principe :
Chaque premier jour de chaque mois, un nouveau précepte, proverbe ou citation est proposé. On a alors jusqu’au premier du mois suivant pour écrire un cours texte (une quinzaine de lignes) sur ce que ce précepte nous inspire. [Ce n’est pas forcément une explication du précepte mais juste un petit texte PERSONNEL ! Je tiens à rappeler que la plagiat est interdit.] 

Je récoltes les liens vers vos textes ! Mettez-les en commentaires !

Le précepte du mois de septembre 2014 :

On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d’en sortir.
et
Imaginer l’avenir est une sorte de nostalgie.

Alaska Young, dans Qui es-tu Alaska ?, de John Green.

Le précepte du mois de septembre 2014 :

Le rêve est le complément nécessaire de la réalité.

Angèle Lieby, Une larme m’a sauvée.

Le texte du mois de septembre 2014 :

Coma

Le droit de rêver
Est un droit irréfutable
La réalité ne peut l’éreinter
Un rêve doit être rêver

Espérer l’irréel
Rester sans réagir
Et ne plus croire en rien

La rage de rester
La douleur d’une larme

Réanimation.

Voilà, un petit poème inspirer par l’ennuie et ce témoignage magnifique dont est extrait la citation.

Kisses !