Archives du blog

[Tag] Rencontres à la maternelle #1

Hi !

Je ne sais pas trop pourquoi, mais depuis quelques temps, je délaisse Book Node (en vrai, je sais, c’est parce que j’ai plus le temps…) Mais jeudi soir, dans un éclair de temps libre, je suis allée faire un petit tour sur le forum et je suis tombée sur un jeu/tag tout à fait génial ! Dans le même type d’idée que le The Zombie Apocalypse Book Tag, ce tag consiste à prendre des personnages de livre au pif pour leur faire faire des actions.
Ce tag, celui que je fais aujourd’hui, a été créé par une BookNodeuse (et si ça ne ce dit pas, tant pis !) pseudonée maely35 qui n’a visiblement pas de blog mais écrit une fic sur wattpad (mais vu que je n’ai pas wattpad, je sais pas du tout ce qu’elle vaut…)
Bon, finissons ce petit blabla et commençons.

Rencontres à la maternelle

Il suffit simplement de choisir deux de vos livres (il ne faut pas qu’ils soient de la même série), de les ouvrir chacun au hasard à une page, de prendre le nom du premier personnage que vous voyez, et de répondre à chacune des questions ci-dessous avec un nom de personnage par livre !

Règles instaurées par maely35

Allez, c’est parti !

Les deux livres choisis sont les suivants :

Livres choisis : The Perks of being a Wallflower, de Stephen Chbosky et Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban de J.K. Rowling.

Livres choisis : The Perks of being a Wallflower, de Stephen Chbosky et Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban de J.K. Rowling.

Deux livres que j’ai beaucoup beaucoup aimé dernièrement.

  • Harry Potter : édition Folio Junior, ISBN : 2-07-052818-9, année 2002
  • Le Monde de Charlie : édition Simon and schuster, ISBN : 978-1-4711-1614-8, année 2013

Et c’est parti pour les questions !

  1. Quel personnage aurait détruit les châteaux de sables de qui ?
    Le Professeur Rogue (Page 203)  aurait détruit les châteaux de sables de Sam (Page 78)
    J’imagine bien Rogue détruisant des châteaux de sables (surtout celui de Sirius) mais mal Sam l’acceptant… Ça a dû mal tourné ce truc… Peut-être pour ça que le professeur n’est pas des plus gentils…
  2. Qui aurait volé les goûters de quel autre personnage ?
    Charlie (Page 160) aurait volé les goûters de Lupin (Page 367)
    Là, j’ai beaucoup beaucoup de mal a imaginer Charlie volant (déjà ça) et en plus à Lupin ! Je veux dire, Lupin, même si en maternelle il ne devait pas être un loup-garou, je l’imagine mal se laisse voler son goûter par une personne timide et assez réservée…
  3. Quels personnages auraient été les meilleurs amis du monde ?
    Harry (Page 109) et Sam (Page 181) auraient été les meilleurs amis du monde.
    Oui, encore elle. En même temps, c’est un personnage très présent dans le livre. Sinon, oui, pourquoi pas… Même si je pense que Sam se serait mieux entendu avec les jumeaux Weasley… Et puis, pauvre Ron…
  4. Quels personnages auraient repeints les murs de la classe lors d’un atelier peinture qui aurait mal tourné ?
    Fritz (Page 37) et Sirius (Page 377) auraient repeints les murs de la classe lors d’un atelier peinture qui aurait mal tourné.
    Euh oui… Etant donné que Fritz est un personnage plus que secondaire (je me demande si ce n’est pas la seule fois où il apparaît) je ne peux pas me prononcer sur ce duo. Mais n’empêche, je m’imaginais pas Sirius comme ça… Quoique je crois que dans les bouquins il est dit qu’avec James Potter, il a fait les quatre cents coups…
  5. Quels personnages auraient séchés les heures de sieste ?
    Hermione (Page 201) et Mary Elizabeth (Page 206) auraient séchées les heures de sieste.
    Herminone ? Séchant les heures de sieste ? Il devait y avoir une sacrée bibliothèque tout près ! Non, plus sérieusement, je les imagine bien séchant toutes les deux les heures de sieste : Herminone pour travailler et Mary Elizabeth juste pour ne pas faire comme tout le monde. Par contre, je doute très sérieusement qu’elles se soient entendues…
  6. Quels personnages auraient arrachés toutes les plantes pour jouer à la dînette ?
    Mary Elizabeth (Page 136) et Hagrid (Page 294) auraient arrachés toutes les plantes pour jouer à la dînette.
    No comment. Je n’imagine ni l’un ni l’autre dans cette situation et encore moins ensemble.
  7. Lesquelles se seraient battus, détestés, haïs ?
    Harry (Page 269) et le frère de Charlie (Page 54) se seraient battus, détestés, haïs.
    Sûrement sur un débat sportif (Harry en bon fan de Quidditch et le frère de Charlie dans le rôle de celui de football (américain, je crois mais je ne suis pas sûre…) en plus, tous les deux jouent) sinon, je ne pense pas qu’ils se seraient haïs… Sûrement qu’ils ne seraient pas devenus meilleurs amis mais de là à se détester…

Voilà ! Personnellement, je me suis bien amusée à faire ce jeu… Et j’espère vraiment que vous avez passer un bon moment à le lire. Je pense que si vous ne connaissez pas les personnages, c’est moins drôle mais bon… J’essayerais peut-être de le refaire avec des livres archi-lus (genre un Nos étoiles contraires / Harry Potter)…

Et sur ce, bon dimanche et Kisses !

 

The Giver : Un monde noir et blanc, de Lowry

Lire en… Anglais #4
Lecture VO Anglais !

« It was almost December, and Jonas was beginning to be frightened. » Lois Lowry, première phrase de The Giver

Bannière

Enrobage : Le passeur, Tome 1, de Lois Lowry
Fève : Etats-Unis / The Giver
Ecadossage : It is the future. There is no war, no hunger, no pain. No one in the community wants for anything. Everything needed is provided. And at twelve years old, each member of the community has their profession carefully chosen for them by the Committee of Elders. Twelve-year old Jonas has never thought there was anything wrong with his world. But from the moment he is selected as the Receiver of Memory, Jonas discovers that their community is not as perfect as it seems. It is only with the help of the Giver, that Jonas can find what has been lost. And it is only through his personal courage that Jonas finds the strength to do what is right…
Ganache : Roman / Dystopie, Jeunesse
Tempérage : 224 pages /1,6 cm / Harper Collins / 6£99 (prix conseillé)
Le P’tit + : Le film sort en France le 29 octobre 2014 !

Attention, de mon point de vue, les bandes-annonces spoilent le livre. A vous de voir si vous souhaitez les regarder ou non !

Juste, avant de commencer la critique, je voudrais dire qu’au vu du trailer, je m’attend plus ou moins a être légèrement déçue par le film. On va dire que ce trailer ne m’inspire pas confiance, mais j’irais quand même voir le film au cinéma, c’est sûr à onze mille pour cent !
La bande annonce française est pire : elle ne se prive pas pour spoiler le livre et j’ai l’impression qu’il vont plus loin que seulement le tome 1…

« Do you love me ? »
There was an awkward silence for a moment. Then Father gave a little chuckle. « Jonas. You, of all people. Precision of language, please! […] you used a very generalised word, so meaningless that it’s become almost obsolete, »

3 étoiles

The Giver n’était pas le livre que j’avais prévu de lire en premier sur les trois VO que je m’était acheté. Pourtant, c’est avec celui là que j’ai commencé. Et j’ai vraiment bien aimé ma lecture.

Je n’avais absolument pas l’intention de lire ce livre, je n’en connaissais même pas l’existence avant de tomber sur un message qui conseiller ce livre pour débuter la VO sur BookNode. Je ne serais pas citer l’auteur, je n’ai absolument pas garder le message. Du coup, je l’ai commander d’abord parce qu’on le disait simple à lire, et deuxièmement parce que le résumé m’attirait. Et franchement, je n’ai pas été déçue.

Même si je ne dit pas que je ne le relirais pas en français pour être sûre de bien comprendre, je pense avoir compris le gros de l’histoire, ou du moins suffisamment pour ne pas me sentir perdue et pour passer un très bon moment. L’histoire fait réfléchir tout en apportant un certaine dose d’action et de suspens plutôt sympa.
Si l’on ne sait rien sur le communauté au départ, on apprend, au même rythme que Jonas ce qui est plutôt un bon point, énormément de chose dont des découvertes qui m’ont laissé sur le cul quand je les ai lues… Par contre, si vous voulez vraiment l’effet de surprise ne regardez pas les bandes annonces : elles spoilent un max ! Surtout la française.
Cette communauté justement nous pose une question plutôt intéressante : que sommes-nous prêts à perdre pour vivre dans un monde sans malheur, sans douleur ?

Si l’on devait parler des personnages, j’ai bien apprécié Jonas ainsi que le Passeur. J’ai par contre moins aimé ses parents (à Jonas) et sa sœur ainsi que tous les autres personnages secondaires que j’ai trouvé trop « pareil ». Je sais que c’est la faute à la communauté, mais j’ai trouvé qu’ils acceptaient trop et qu’aucun n’était indispensable. Enfin, pas pour l’histoire ! Je veux dire, l’auteur a créé des personnages qui collent à l’image des gens que l’on pourrait trouver dans une telle communauté mais ce sont aussi exactement le type de gens qui m’énervent…

Pour la langue, je ne le recommande peut-être pas si vous avez un faible niveau d’anglais, même si ce n’est pas très dur à lire. Il y a un petit peu de vocabulaire mais tout est plus ou moins compréhensible grâce au contexte. Si vous voulez savoir, sur les deux cents pages que compte ce livre, il n’y a qu’un seul mot que malgré le contexte je n’arrivais pas à comprendre et que j’ai donc cherché pendant ma lecture : « fist« , qui signifie « poing« .
Je l’ai lu en une semaine, sans forcément avoir énormément de temps pour lire et je n’ai absolument pas eu l’impression d’être perdue ou de ne rien comprendre. Pour mon niveau, je le placerais dans les environ du niveau B1.

Couverture de l’édition Harper Collins.

Couverture : 2,5/3 => Je croyais que c’était l’affiche du film mais finalement non, d’après ce qu j’ai compris. Mais n’empêche qu’elle est super belle.
Ecriture : 4,5/6 => C’est tout a fait compréhensible et accessible sans forcément être bilingue !
Personnages : 4/6 => Jonas et le Giver sont plutôt sympa mais les autres se ressemblent un peu…
Histoire : 4,5/5 => De ce que j’en ai compris, l’histoire est vraiment super sympa ! Je recommande !

Bilan :  15,5/20=> Chocolat noir !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Attention, de mon point de vue, les bandes-annonces spoilent le livre. A vous de voir si vous souhaitez les regarder ou non !

Un week-end de 500 pages : Avancement #3

hEt voici que la fin de ce challenge approche, nous sommes dimanche, il est 19h34, il reste donc un peu plus de 3h pour le terminer mais vu que je l’ai fini…

Jappeloup, de Pierre Durand

Jappeloup, de Pierre Durand

Livre : 278/348 pages
Défi : 24/94 pages.
PAUSE, pour raison de flemme.

Si c’était à refaire, de Marc Levy.

Livre : 406/406 pages
Défi : 406/406 pages.

Un thriller juste excellent ! A lire de toute urgence !

L’enfant multiple, d’Andrée Chedid.

Livre : 73/155
Défi : 70/70

Un bon début de lecture, quoi qu’il ne se passe pas grand chose…

Bilan :

500/500 pages

Le défi est terminé !!! I am the boss !!

Kisses !

Un week-end de 500 pages #2

Coucou !

Vous vous rappelez de mon petit challenge à 1000 ? Et bien, l’ayant réaliser avec beaucoup de plaisir, j’ai décidé de participer à un nouveau défi du même genre : Week-end à 500 pages !

Après avoir vu cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=hZtEorsoUt0
Dont l’idée originale vient d’ici: http://lilibouquine.blogspot.fr/2014/01/week-end-1000-5-special-1.html

Je propose une alternative du projet, c’est à dire lire 500 pages en un week-end du vendredi 19h jusqu’au dimanche minuit. (1000 pages ne me paraissait pas réalisable..) Le choix des/du livre(s) est totalement libres.

Voici la consigne, donnée par Anne_so.

Juste un petit truc avant de passer à ma liste de livre, je ne suis absolument pas libre dimanche et j’ai énormément de chose à faire samedi donc je ne garanti pas la réussite du défi.

Maintenant, place à ma P.A.L de ce week-end !

Jappeloup, de Pierre Durand

Jappeloup, de Pierre Durand

Livre : 254/348 pages
Défi : 94 pages.

Je dois absolument terminer ce livre le plus vite possible et le rendre… Etant donné que je l’ai déjà commencé, je ne compte que les pages non lues dans le défi (comme pour La Trilogie des Fourmis la dernière fois…).

Si c’était à refaire, de Marc Levy.

Livre : 0/406 pages
Défi : 406 pages.

J’ai grand envie de continuer à lire du Marc Levy et puisqu’il fait pile le nombre de pages voulus pour compléter ce défi, il tombe à pic !

Bilan :

Exactement 500 pages à lire ! Si c’est pas parfait !

Allez, kisses !