Archives du blog

Top 14 de 2014 #1

Hi !

Je me suis enfin décidée à vous faire mon Top 14 de l’année précédente (2014 !!!) sauf que j’ai décidé de le faire en plusieurs parties. Oui. Donc voici les places 14 à 8 inclus !

Couverture des livres cités.

Couverture des livres cités.

Pour ces places là, pas vraiment de rangement, de classement. Ce sont d’excellentes lectures, qui pour la plupart ont été des coups de coeur sur le moment mais qui avec le passage du temps ne reste « que » des excellentes lectures…

Et c’est parti par ordre alphabétique ! (Au passage, tous les « avis », explications, sont fait sur le moment, sans relire les critiques ou quoi que ce soit que j’avais pu écrire sur les livres…)

  • Demain j’arrête, de Gilles Legardinier.
    Rah là là… Début d’année que celui-là…. Quand exactement ? Plus trop de souvenir… Mais début d’année. Je me souviens d’explosions de rire et c’est toujours LE livre que je recommande à ceux qui lisent peu (voir pas) mais qui veulent tout de même lire un livre… C’est plus ou moins la bonne humeur assurée ce livre…
  • Je m’appelle Budo, de Matthew Dicks.
    La fin de ce livre m’avait bouleversée…. Une sorte de destruction du moi intérieur tout en restant correct. Me laissant me relever après… Tout le long du roman, je l’avais trouvé « sympa mais voilà » et la fin, mais la fin, mais cette putain de fin !!!
  • Le chuchoteur, de Donato Carrisi.
    Celui-là, j’ai le très nette souvenir de le lire en juin, au soleil, dans un jardin, en attendant ma cousine. Je sais plus trop comment j’en étais arriver à vouloir lire ce livre mais je l’avais emprunté à la bibliothèque. Là aussi, un livre assez traumatisant par les descriptions horribles, atroces de la mise à mort des fillettes (et pas que)… Mais c’est quand même un thriller que j’avais adoré…
  • Le Cirque des Rêves, d’Erin Morgenstern.
    Plus ou moins dernière lecture de l’année. C’est le type de livre que vous lisez tout tout doucement pour vraiment profiter de la magie, de la poésie, de l’ambiance, de l’histoire, des personnages… De tout ! Une petite pépite…
  • Qui es-tu Alaska ?, de John Green.
    Un livre de la deuxième moitié de l’année, quoique je n’aurais pas de date précise… C’est un livre qui m’avait moins ému que l’autre du même auteur mais que j’avais tout de même beaucoup aimé par son côté « vérité sur l’adolescence » tout en gardant une certaine distance. Et puis tout le récit de l’amitié que crée l’auteur… Franchement, c’est un bon John Green (mais comme j’ai lu que des bons John Green…)
  • The Giver, de Louis Lowry.
    Petit livre dont je n’attendais rien et qui m’a bluffé. C’est exactement le type de livres qui vous fout sur le cul tout le temps. Je sais pas si c’est parce que je l’ai lu en anglais, mais il y avait de ces révélations tout au long du roman… Et en plus des personnages !!! Enfin, surtout Jonas et le Passeur puisque les autres, respectant parfaitement leur rôle, ne sont pas des plus attachants… Mais franchement, ce livre est juste trop !
  • Une larme m’a sauvée, d’Angèle Lieby.
    Un témoignage. L’un des deux seuls que j’ai lu cette année. Mais il m’a tellement bouleversée. C’est juste excellent ! Et ça change vraiment toute une vision sur le coma… Franchement, c’est à lire !

Voilà ! Il y a sûrement des livres qui n’étaient pas en coup de coeur, ou qui, au vu des notes, n’aurait peut-être pas dû se retrouver là, mais c’est vraiment le début du top de 2014. Pour moi, il n’y a pas de doutes sur le fait que ces livres en font parti. Je n’ai pas relu mes critiques et avis pour faire ce top. Je me suis juste dit : « Bon, bidule, tu la fais cette liste ? Il y a bien des livres que tu as aimé en 2014 ! Allez, vas-y, sors en 14. »

En tout cas, vous pouvez me donner vos coups de coeur en commentaire
Et sur ce, Kisses !

Publicités

Je m’appelle Budo : Syndrôme d’Asperger, de Dicks

« Voilà ce que je sais : je m’appelle Budo. » Matthew Dicks, première phrase de Je m’appelle Budo

Bannière

Enrobage : Je m’appelle Budo, de Matthew Dicks
Fève : Etats-Unis / Memoirs of an Imaginary Friend
Ecadossage : Aussi longtemps que Max croit en moi, j’existe. Les gens disent que c’est ça qui fait de moi un ami imaginaire. Ce n’est pas vrai : j’ai mes idées et ma vie en dehors de lui. Mais j’étais là le jour où il a disparu. Je sais qu’il est en danger. Et je suis le seul à pouvoir l’aider.
Ganache : Roman / Jeunesse
Tempérage :  431 pages / 2,9 cm / Flammarion / 15€00

Qu’est-ce qu’il a fait de courageux ?
– Ce n’est pas une chose précise. C’est tout. Max n’est pas comme les autres. Les enfants se moquent de lui à cause de ça. Sa mère essaie de le changer, et son père le traite comme s’il était un autre garçon, différent de ce qu’il est. Même ses profs le traitent comme s’il était à part. Personne ne le traite comme un garçon normal, et tout le monde veut le changer en garçon normal. Mais avec tout ça, Max se lève tous les matins, et prend son bus pour aller à l’école.
– Et ça, c’est courageux ?
– C’est ce qu’il y a de plus courageux au monde. […] Il faut être le plus brave du monde pour sortir tous les jours rencontrer des gens qui ne vous aiment pas ou ne vous acceptent pas comme vous êtes.

3 étoiles

Je m’arrache les cheveux de devoir faire cette critique. Pas que je n’ai pas aimé Je m’appelle Budo (j’ai presque adoré !) mais seulement, j’ai rien à dire. Et dans le genre rien, c’est vraiment rien. Parce que, oui je me suis plu à le lire, oui j’ai aimé la plume de l’auteur, oui j’ai adoré la fin mais non, j’ai pas remarquer de quoi dire pour cette critique.
Vous l’aurez donc compris, cette critique, bah ça va pas en être vraiment une… Ça va être au freestyle !
Et maintenant on commence.

Donc, l’histoire est plutôt originale : l’idée de tout raconter du point de vue de l’ami imaginaire qui ne peut pas influer dans le monde réel est excellente ! Et j’ai trouvé ça super : un héros qui ne peu rien faire !
Par contre, on me l’avais comparé à Wonder et là, j’ai vraiment pas compris… Car oui, Max a des problèmes d’insertions mais.. voilà quoi… y’a pas vraiment de points communs…

C’est tout de même une lecture où je me suis vraiment fait plaisir : beaucoup de gens en avait fait un coup de coeur, j’ai donc mis la barre très haut (j’en ai conscience) et j’ai bien cru que j’allais être déçue de ma lecture jusqu’à arriver à la fin du roman : une fin excellente qui m’a fait comprendre comment ce livre pouvait être un coup de coeur, parce qu’elle est juste… wahou !!!
Pour l’écriture même si elle est assez enfantine, elle passe super bien et donne vraiment le bon ton pour l’histoire : une autre écriture aurait pu faire tâche, j’en suis sûre !

Pour finir, je dirais juste que les personnages, et plus particulièrement Budo, sont super attachants. Ne pas verser sa petite larme demande une bonne volonté : j’étais en publique, je voulais pas la verser, j’en ai chier.

Du coup, je vous dit : lisez-le mais ne mettez peut-être pas la barre trop haut, ça pourrait aider pour en faire un coup de coeur !

PS : Faites attention aux résumés, il en existe pas mal qui spoil un max…

Couverture de mon édition de Je m’appelle Budo.

Couverture : 2,5/3 => J’adore la couverture : super originale et tellement simple et belle !
Ecriture : 5/6 => L’écriture qu’il faut !
Personnages : 5/6 => Budo est tellement attachant !
Histoire : 3,5/5 => Une fin juste excellente !

Bilan :  16/20=> Chocolat noir !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

C’est lundi, que lisez-vous ? #17

Hi !

Aujourd’hui, c’est le 15. Oui, ça ne fait rien de spécial mais comme j’avais rien à dire j’ai dit ça. Et oui, je sais que le silence est d’or.

cestlundiquelisezvous

Créé par le blog anglophone One Person’s Journey Through a World of Books sous le nom de It’s Monday, What are you reading ?, Mallou a d’abord reprit ce rendez-vous avant que Gaellane ne prenne la relève.

Je pense que vous connaissez ce rendez-vous mais bon… Le but est de répondre, chaque Lundi, aux trois mêmes questions :

  • Qu’ai-je lu la semaine dernière ?
  • Que suis-je en train de lire ?
  • Que vais-je lire cette semaine ?

Et voici donc ces petites lectures !

lecturedelasemaine

Du 1 au 11 septembre.
3/5

Une lecture correcte malgré de nombreux points négatifs. De plus, j’ai trouvé les personnages principaux peu attachants mais j’ai adoré les personnages secondaires. La critique ne devrait plus trop tarder.

Du 11 au 13 septembre.
3/5

Un livre horriblement magnifique qui, malgré des passages très ennuyeux, nous offre un regard sur l’autre côté de la Première Guerre mondiale tout en sentiments.

lectureencours

ALE 2100 de Sophie G. Winner

919,7/1496 pages 
En sachant que c’est un e-book est que je le lis avec un logiciel sur mon ordinateur qui a recalculer très bizarrement les pages…

Une lecture vraiment sympa : une fois qu’on est dedans, on a du mal à décrocher ! L’idée est très original et si la couverture ne me faisait pas vraiment envie, je suis tout de même super contente d’avoir tenté l’aventure parce que pour le moment, c’est génial !

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Je m’appelle Budo, de Matthew Dicks.

47/429 pages

Pour le moment, j’adore la plume de l’auteur ! Je ne me prononcerais pas plus car en une cinquantaine de pages on ne se fait pas vraiment d’avis sur un livre…

 

lectureavenir

Ensuite, je devrais lire le livre pour lequel vous aurez voter sur C’est vendredi, donnez-votre avis ! puis je pense me lancer dans Dôme de Stephen King car c’est ma lecture de Septembre… Et on peut pas dire que ce livre me fasse vraiment envie…

Sur ce, Kisses !