Archives du blog

Complètement cramé : Tout peut changer, de Legardinier

« Il faisait nuit, un peu froid. » Gilles Legardinier, première phrase de Complètement cramé !

Bannière

Enrobage : Complètement cramé !, de Gilles Legardinier
Fève : France / Complètement cramé !
Ecadossage : Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme.
En débarquant au domaine de Beauvillier, où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…
Ganache : Roman / Comique
Tempérage :  419 pages /1,9 cm / Pocket / 7€70

3 étoiles

-Moi, si un jour tu te retrouves dans le coma, je ne te laisserai pas tomber, infâme crapule. Je serai là dès le lendemain. Je te mettrai une perruque, je te maquillerai et je te ferai poser des implants mammaires. Quand tu te réveilleras, comme moi tu ne te souviendras de rien et là, je te raconterai que tu es Angelina Jolie. Je pourrai même te montrer tes films.

-En France, vous faites moins cuire la viande qu’en Angleterre. Chez vous, tout est servi rouge, saignant à l’intérieur.
– Et chez vous, c’est de la semelle. C’est vous qui avez un problème avec la viande. Vous la faites toujours trop cuire. C’est un défaut historique. Regardez ce que vous avez fait à notre Jeanne d’Arc. Vous l’avez tellement cuite que vous l’avez brûlée!

Un petit peu déçue.
Cela reste une excellente lecture, mais je suis un petit peu déçue.
Pas par le livre en lui même, seulement, je m’attendais à rire plus…

Je ne vais pas m’étaler sur les personnages, qui sont doucement attachant, surtout Andrew Blacke et Manon, ainsi que Odile, Magnier, Yanis et Nathalie. Oui, quasiment tous, en fait… parce que je n’en ai pas envie.
La plume de l’auteur est, comme dans le précédant livre, sympa et simple à lire mais teintée de jeu de mots mélangeant anglais et français cette fois-ci ! Un vrai moment de plaisir !

Pour l’humour, il est toujours présent mais plus subtil et moins pliant.
On sourit joyeusement aux jeux de mots et aux quiproquos mais les situations sont moins cocasses… Malgré certaines qui sont vraiment très drôles !

Finalement, c’est un bon bouquin, un très bon livre mais un peu en dessous, niveau humour, de ce à quoi on pourrait s’attendre en finissant le premier. Mais il est tout de même à lire !

Couverture de mon édition de Complètement cramé !

Couverture : 2,5/3 => Un chat !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ecriture : 4,5/6 => Cette plume simple et appréciable teinté d’une légère touche d’humour…
Personnages : 5/6 => Des personnages attachants et un chat adorable ! (Oui, je suis de plus en plus accro aux chats…)
Histoire : 4/5 => Une histoire plus « profonde » mais moins drôle que dans son précédant livre.

Bilan : 16/20=> Chocolat noir !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Publicités

Chi une vie de chat : Les inconnus peuvent nous ressembler, par Konami Kanata

 » Ça a l’air agréable et sûr de vivre ici » début de Chi une vie de chat, tome 10, de Konami Kanata

Bannière

Enrobage : Chi une vie de chat, Tome 10, de Konami Kanata
Fève : Japon / チーズスイートホーム (chīzu suīto hōmu)
Ecadossage : Toujours accompagné de son ami Minou, Chi fait la connaissance de deux chatons qui lui ressemblent comme deux gouttes d’eau. A en croire Madame Tricolore, sa mère rôde également dans les parages, mais Chi a toujours peur d’aller à le rencontre de ce mystérieux personnages…
Pendant ce temps, les Tanka découvrent des avis de recherche avec la photo de Chi placardés dans tout le quartier. Devrons-t-il se séparer du chaton et le rendre à sa véritable famille ?
Ganache : Manga / Comique
Tempérage : 146 pages / 1 cm / Glénat Kids / 10 € 75

Extrait de Chi une vie de chat, tome 10.

Extrait de Chi une vie de chat, tome 10.

Un manga très sympas fait à l’envers (il a été « françaissisé ») donc à l’endroit, vous comprenez ? En gros, on le lit dans le même sens qu’un livre ou une BD. Il y a très peu de texte mais beaucoup de « miaou » et un humour bien placé.

On continue à suivre les aventures de Chi, un chaton toujours aussi mignon ! Avec ses questions, ses erreurs, ses quiproquos… Chi nous propose une vie très drôle.
Les humains sont peu présent, comme dans toutes les aventures, mais très gentils et ont de belles expressions. Les chats sont expressif, et finalement, il y a peu de point négatif.

Chi une vie de chat est le premier manga que j’ai lu (pas ce tome, mais la saga) et le fait qu’il soit « à la française » (je désigne par là qu’il se lit de gauche à droite, comme en français) m’a beaucoup aidé à me mettre dans ce genre. C’est vraiment un manga par lequel on peut commencer : on ne se perd pas dans l’ordre où lire les pages et les bulles (oui, oui, dans les vrais mangas je me perds…)

Enfin, je conclurais en disant que ce manga est rapide à lire (peut de texte) tout en mélangeant humour, poésie et questionnement. On obtient un magnifique manga, à lire de toute urgence et EN COULEUR ! C’est rare, et perso je préfère quand c’est coloré, on se perd un peu moins entre les personnages… (Je suis peut être pas faite pour lire des mangas finalement…)

Couverture de mon édition de Chi une vie de chat.

Couverture : 2,5/3 => J’adore la couverture (j’adore Chi, il est trop mignon !!!) : elle est simple et colorée, tout à fait craquante !
Dessin : 6/7 => De magnifiques dessins, parfaitement compréhensible et en COULEUR!
Texte : 1/2 => Peut existant, on ne peut pas vraiment le noter, il consiste surtout à des « miaou ».
Histoire : 5,5/8 => Simpliste, l’histoire est bonne pour ce détendre, pas pour celui qui cherche de la grande littérature.

Bilan : 15/20 => Chocolat noir !

 

¿ Et vous, vous en avez  pensé quoi ?

 

 

 

 

Edit d’août 2014 : Pour comprendre la simplicité du texte de ce manga, il faut imaginer qu’une amie allemande parlant très mal le français (elle n’en a fait qu’une année scolaire) a réussi à le lire et à très bien le comprendre même s’il a fallu traduire toutes les expressions utilisées.