Archives du blog

Le tag de Noël

Hi !

J’ai farfouillé un peu sur la booktubosphère (j’avoue, j’ai pas trop regardé la blogosphère…) mais je n’ai pas trouvé de tag qui me convenait pour Noël… Je voulais quelque chose d’assez complet mais qui avez tout de même un esprit de Noël et qui était faisable à l’écrit… Le tout avec des questions auxquelles j’avais des réponses et tout un tas d’autres critères qui ont fait que j’ai préféré me lancer dans mon propre tag !

Le tour du monde de Noël

Chaque pays fêtant Noël a ses petites traditions de Noël. Je vous propose ici de faire un petit tour des traditions tout en répondant à une question par pays !

Allemagne

En Allemagne, de jolis marchés de Noël fleurissent un peu partout à l’approche de cette fête. On y trouve souvent des petits objets pas trop cher (et même fait main parfois !) pour décorer le sapin ou à offrir.

Un livre peu cher mais avec une jolie couverture.

Hantée, Tome 1 : Les Ombres de la ville, de Maureen Johnson

J’ai acheté ce livre d’occasion dans les quatre euros je crois ce qui en fait un livre peu cher avec une couverture sublime : car il faut l’avouer, cette couverture est magnifique !!!

Angleterre

En Angleterre, pas de repas de Noël sans le célebre Pudding, ce gâteau préparé longtemps à l’avance spécialement pour l’occasion.

Le livre qui attend dans la P.A.L. spécialement pour Noël.

Le Cirque des Rêves, d’Erin Morgenstern

Bon, j’avoue qu’il n’attend pas depuis très longtemps mais je me retiens vraiment de le lire pour qu’il soit ma lecture en cours le 24 et 25 décembre…
(Me fait trop envie…)

Autriche

En Autriche, la tradition veut qu’on ne sorte le sapin et le décore que le 24.

Une photo du sapin.

sapin de noël perso

Mon petit sapin de Noël

Oui, c’est une toute petite photo… Mais c’est aussi un tout petit sapin de Noël en bois fait main !!!

Danemark

Au Danemark, on se doit de terminer le repas de Noël avec un riz au lait dans lequel se cache une amende entière. Celui qui la trouve reçoit un cochon en pâte d’amande porte-bonheur.

Votre livre/série/auteur porte-bonheur (celui qui vous rend heureux lorsque vous le lisez).

Ici je vais citer mon auteure doudou, celle dont je pourrais acheter les livres les yeux fermés… Cathy Cassidy ! Auteure, entre autre, de la fameuse saga Les filles au chocolat que j’ai dévoré et adoré…

Espagne

Ici, les enfants qui n’ont pas été sage reçoivent du charbon.

Un livre à la couverture noire.

Le Cirque des rêves, d’Erin Morgenstern

Oui, je sais, j’ai déjà cité ce livre dans mon tag… Mais la couverture est trop trop belle !!!

Islande

En Islande, la tradition est de laisser ses chaussures pour y recevoir un cadeau si l’on a été sage ou une pomme de terre dans le cas contraire.

Votre pomme de terre (= flop) livresque de l’année.

Il y en a quelques uns, mais pas trop heureusement ! Mais comme un article flop/top de l’année devrait arriver rapidement après la nouvelle année…
Du coup, je vais dire Dreamcatcher, de Stephen King, ce qui ne surprendra personne !

Italie

Dans certaine région d’Italie, il est de rigueur de proposer treize desserts à la fin du repas de Noël.

Votre dessert de Noël favori.

Bonne question… En bonne fane de chocolat, je dirais le petit chocolat après le dessert ! XD
Non, sinon, j’aime bien les bûches de Noël glacée (à base de glace et pas de sorbet…) ou le kougelhopf glacé qu’on ne mange qu’à la période de Noël chez moi…

Norvége

Fleurs de rigueur ! Elles décorent les maisons pour cette joyeuse fête !

Les fleurs qui vous font penser à Noël.

Perce-Neiges

Je dirais les perce-neiges même s’ils sont sensés arriver à la fin de l’hiver…

Pologne

Avant de démarrer le repas de Noël, les enfants cherchent dans le ciel l’apparition de la toute première étoile de la nuit.

Votre première étoile (= premier coup de coeur livresque) de l’année.

La voleuse de livres, de Markus Zusak

Et là je dis merci mon petit blog ! Parce que je remonte trop loin pour ma mémoire (il y en a eu tellement d’autres après…)
Il semble que c’était La voleuse de livres, de Markus Zusak ce qui me parait tout à fait probable…
(Et ça me fait une superbe transition avec le pays suivant vu que l’auteur est australien !)

Australie

Noël en hiver avec le beau temps d’été, c’est ici ! Et oui, nous sommes dans l’Hémisphère Sud !

Un livre à lire cet été.

Quatre filles et un jean, l’intégrale de la saga, de Ann Brashares

Gros pavé de ma P.A.L, je compte bien l’en sortir cet été !

France

Comme dans nombre de ces pays et dans bien d’autres, les enfants reçoivent des cadeaux du Père Noël. Les cadeaux s’ouvrent souvent le 25 au matin quand de jeunes enfants sont présents.

Chez vous, ouvrez-vous les cadeaux le 24 au soir ou le 25 au matin ?

J’adore ouvrir les cadeaux le 25 décembre au matin parce qu’il y a toute une petite excitation dans l’air; et puis je trouve que ça apporte tellement plus de magie… Sauf que n’étant pas des grands patients chez moi, on les ouvre plutôt le 24 au soir…

Et qui vais-je taguer maintenant ? D’abord, je ne peux pas passer à côté, je tague ma serial-tageuse en chef ! (Qui se reconnaîtra, j’en suis sûre), ensuite je tague aussi deux blogueurs livresques qui ont des blogs très sympas c’est à dire EnVie D’Lyre et A touch of blue Marine  !!!
Je tague aussi tous ceux qui ont envie de faire ce tag !!!

Et sur ce, Bonne fête, Joyeux Noël et Kisses !

 

Publicités

Les Ombres de la ville (Hantée, Tome 1) : Sur les traces de Jack, de Johnson

Happy Halloween !

« Londres avait Claire Jenkins à l’œil. » Maureen Johnson, première phrase de Les Ombres de la ville

Bannière

Enrobage : Hantée, Tome 1 : Les Ombres de la ville, de Maureen Johnson
Fève : Etats-Unis / Shades of London, Book 1 : The Name of the Star
Ecadossage : A Londres, un assassin hante les rues, réveillant la légende de Jack l’Éventreur. Malgré l’omniprésence des caméras, le tueur est indétectable.
Aurora, arrivée depuis peu sur son campus, se rend compte qu’elle est la seule capable d’apercevoir son ombre.
Accompagnée d’un mystérieux jeune homme, elle plonge au plus profond des brumes de la cité pour arrêter le meurtrier avant qu’il ne récidive. A moins que son don ne fasse d’elle la prochaine victime…
Ganache : Roman / Fantasy, Young-adult
Tempérage :  428 pages / 3,2 cm / Michel Lafont / 15€95

Il était planté devant moi, son visage à deux centimètres du mien. Je ne sentais aucun souffle émaner de lui, puisque bien entendu, il ne respirait pas. Il n’était qu’une masse glaciale. Je suis restée parfaitement immobile jusqu’à ce qu’il recule et s’éloigne…

3 étoiles

Dernier coup de cœur en date, ce roman a été un réel plaisir à lire : j’ai passé un excellent moment et j’ai tellement aimé que je l’ai laissé me voler mon sommeil pour me coucher vers trois heures du matin, une fois fini…

Ce roman traînait dans ma P.A.L. Depuis trois mois, voir plus, maintenant et même s’il me faisait envie, je n’arrivais pas à le retirer. Puis je me suis dit Jack l’Éventreur, Halloween, les deux vont bien ensemble, on va se le programmer en octobre comme lecture qui fait peur.
Bon, pour le peur, j’y croyais pas trop : faut dire, du young-adult qui fait peur… mais oui ! Mais bien sûr ! En réalité je me suis magnifiquement bien trompée : le livre est angoissant et à l’heure de me coucher, j’ai un petit peu flippé… Bon, c’est pas de l’horreur, mais l’auteur a vraiment créé une ambiance inquiétante, oppressante. Oh ! J’ai trop adoré !

Je situerais l’histoire à mi-lieu entre le thriller, le fantasy et le young-adult. On est vraiment embarquer dans l’enquête tout en gardant un style d’écriture très simple et en alliant, dans un très bon dosage, monde réel et paranormal.
Jack l’Éventreur est plus ou moins une excuse pour mettre en place l’histoire, les crimes auraient puis se passer sans lui mais c’est tout de même une bonne réécriture de la légende. Même si je ne sais pas si on peut vraiment parler de réécriture puisque la légende est garder telle quelle et que tout se déroule plusieurs années après.
On en découvre tout de même pas mal sur cette légende, surtout si, comme moi, vous ne la connaissiez que de nom.

Je n’ai pas vraiment de point noir à pointer dans ce roman : j’ai adoré l’histoire qui comporte des idées excellentes, le style est simple mais efficace et surtout (point extrêmement important quand je sort d’une romance assez niaise) il n’y a pas d’histoire d’amour à l’eau de rose ! On doit bien avoir deux lignes de romances mais c’est plutôt lointain et le triangle amoureux que j’ai cru voir apparaître à vingt milles kilomètres s’est révélé inexistant !

Pour les personnages, je les ai trouvé plutôt attachants et j’ai bien aimé que l’on en sache pas trop sur eux. Maintenant que j’y repense, on sait ce que l’héroïne sait, ou à quelques détails près. On arrive quand même rapidement à les cerner et l’histoire révèle vite que le trop pleins de personnages que l’on peut croire voir arriver ne sont en fait que des figurants. De plus, lorsqu’un personnage n’a plus d’importance l’auteure arrive à l’éloigner sans problème et sans étrangeté.

Alors voilà, je pense que vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman sous tous les angles ! Je ne sais pas encore si je lirais la suite, par contre, car j’ai trouvé ce tome très bien dans le rôle d’un one-shot. Je vous avoue tout de même que si le tome deux venait à me tomber dans les mains, je ne lui cracherais pas dessus. C’est tout de même pas une priorité mais qui sait, à Noël, il se peut que je me l’offre ou me le fasse offrir…

Couverture de mon édition de Hantée, Tome 1 : Les Ombres de la ville.

Couverture : 2,75/3 => Je suis juste fane de la couverture, elle est trop belle ! De plus, le dos et la quatrième de couverture sont dans le continuité de la première…
Ecriture : 4/6 => Assez simple mais facile à lire.
Personnages : 5/6 => Des personnages que j’ai bien aimé.
Histoire : 4,5/5 => Une histoire de fantôme plutôt angoissante qui revisite bien la légende de Jack l’Éventreur.

Bilan :  16,25/20=> Chocolat noir Supplément orange !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?