Archives du blog

Aux auteurs. Ceux que j’ai lu, et ceux que je n’ai pas lu. Ceux que j’ai aimé, et ceux que je n’ai pas aimé.

Merci.

Je n’y connais rien quand on parle de série télé, parce que je ne l’allume jamais. Pourtant, j’ai plus de film dans la tête que n’importe quel autre moldu.

Merci.

Je n’ai jamais mis les pieds dans plus d’un quart des pays de la Terre et sûrement que je ne le ferrais jamais. Pourtant, j’ai plus de paysage en tête que n’importe quel autre moldu.

Merci.

Je n’ai aucune cicatrice de guerre, n’ai jamais eu aucun œil au beurre noir et ne me casserais sûrement jamais aucune côtes. Pourtant, j’ai livré plus de bataille que n’importe quel autre moldu.

Merci.

Peut-être que je n’habite pas le district 13. Peut-être que je ne combat pas de leucémie. Peut-être que je n’écris pas de comédie musicale. Peut-être que je ne suis pas une arktanthrope. Peut-être que je n’ai pas survécu à un tsunami. Peut-être que je suis pas à moitié noire et à moitié blanche. Peut-être que je n’aurais jamais besoin de voler de livres d’un brasier. Peut-être que je ne rencontrerais jamais de zombis. Peut-être que ma voisine n’a pas l’air d’une chauve-souris. Peut-être que je ne suis pas une princesse égyptienne. Peut-être que je ne suis pas non plus un chat sauvage. Peut-être que je ne rencontrerais jamais aucun jeune avec une tentacule au lieu d’un bras. Peut-être que je ne me nourrirais jamais de sentiments humains. Peut-être que je ne suis pas victime d’une déformation faciale. Peut-être que je ne rencontrerais jamais de fantôme. Peut-être que je n’aurais pas de chien bleu. Peut-être que je ne serais jamais un agent secret qui n’existe pas mais parle trois langues. Peut-être. Et peut-être que j’ai déjà été tout ça.

Merci.

Merci à tous les auteurs.

Merci d’écrire.

On dira peut-être que je suis une rêveuse, mais je ne suis pas la seule. Et puis, je préfère vivre mes milles vies dans des livres plutôt que je rester pendu à ma télé.

Merci à tous les auteurs.

Merci de nous faire rêver.

Merci de rendre ces histoires réelles.

Parce que, peut-être que quand je te dis que je connais une licorne, que je suis une sorcière et que j’étudie dans une école de vampire tu as envie de rire. Mais ce n’est que la pure vérité. Peut-être pas dans ton monde, mais dans le mien si.

Peut-être que je ferais mieux d’allumer ma télé et perdre mon argent en achetant bonbons et fringues que je ne porterais jamais. Ou alors, je peux utiliser mon temps et mon argent pour apprendre à survivre après une apocalypse. C’est vrai, ça me servira jamais. Mais après tout, le théorème de Pythagore non plus, il ne me servira plus jamais après mon bac. Et pourtant, je suis heureuse de l’avoir appris. Et je remercie le professeur. Et puis, que savoir que Machin a trompé Truc. Ça ne va pas te servir beaucoup dans ta vie… Je préfère les mathématiques et la lecture. Quel mal à ça ? Quel mal à savoir qu’une liste peut finir en fusillade ? Même si la tienne ne finira jamais ainsi ?

Merci, merci à tous les auteurs.

Peut-être que certains trouvent cela « débile » que de lire. Moi, j’aime ça. Et je ne trouve pas cela débile. Je suis celle que je suis parce que je lis. Et je ne sais même plus pourquoi je lis. Alors, je me contente de prendre un nouveau livre et de me plonger dans l’histoire. De rencontrer Alice, Nathan, Harry, Sam, August, Laurel, Ophélie, Will, Kyle, Violette, Zoey, Summer, Thérèse…

Je suis une lectrice. Une lectureuse. J’apporte de l’intêret aux langues étrangères car elles me permettent de lire plus. Ma chambre ne connaît pas les posters. Mais elle apprécie les livres. Je parle des heures durant de romans. Parfois pour ne rien dire d’autre que c’est trop bien. Parfois juste parce que je suis déçue. Mais toujours avec le sourire. Parce qu’un roman, c’est une porte ouverte vers un autre monde.

J’ai appris à relativiser en lisant. J’ai appris à croire en lisant. J’ai appris à comprendre en lisant. J’ai appris à accepter en lisant. Je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui sans les livres.

Alors, merci aux auteurs. Merci d’écrire.

Je ne pourrais jamais rédiger une liste complète des livres que j’aime. J’en aime trop.

J’aime l’espoir qu’il y a dans les romans. J’aime le bonheur qu’il y a dans les romans. J’ai l’humour qu’il y a dans les romans. J’aime les émotions qu’il y a dans les romans.

Merci.

Juste merci.

Juste mille merci.

Merci de m’avoir fait rire.
Merci de m’avoir fait pleurer.
Merci de m’avoir fait espérer.
Merci de m’avoir fait trembler.
Merci de m’avoir fait sourire.
Merci de m’avoir fait hurler.
Merci de m’avoir fait prier.
Merci de m’avoir fait lutter.

Merci de m’avoir fait exister.

Même si certains diront que lire, c’est vivre par prescription.

Merci de m’avoir fait vivre.

Je ne sais pas où je serais sans les livres,
alors MERCI.

Joyeux Anniversaire !!!

Nous sommes le 26 janvier 2015 !
Il y a exactement un an, jour pour jour, le 26 janvier 2015, le premier article de ce blog était posté.
Alors oui, ce blog à aujourd’hui un an !!!
Tatata !!!

Et maintenant, rétrospective ?

LireSansFrontière, c’est avant toi, il y a maintenant plus d’un an et demi, une simple idée, qui germe dans mon esprit. Pas vraiment encore littéraire, ni même vraiment blog. Et encore moins sous ce nom. Je veux juste partager avec d’autres gens. Partager avec des gens que je ne connais pas car chez moi ce n’est plus possible (et je ne m’étendrais pas là dessus). Alors je crée un premier blog, aujourd’hui disparu, supprimé et perdu dans les lointains tréfonds d’Internet (car comme il est souvent dit, rien n’est jamais totalement supprimé de cette toile d’araignée ayant bien commencé à engloutir le monde…). Premier blog qui parle de rien, et de tout. Mais surtout de rien.
Il y a maintenant environ un an et demi (le 15 août 2013 pour être précis), je termine un livre (Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre, de Ruta Sepetys) et j’ai l’horrible besoin d’en parler : je sais enfin ce que je vais partager : ma passion pour la lecture. LireSansFrontière est né. A cette époque, je suis sûre Skyrock mais assez rapidement j’en ai marre, je n’arrive pas à faire ce que je veux et je souhaite changer de plateforme.
Le 26 janvier 2014, je me lance sous WordPress (après de multiples essais chez d’autres plateformes) avec l’impression et même l’idée que dans quelques mois mon blog sera de l’histoire ancienne. Je repartais à zéro, et je voulais que mon blog me ressemble, alors j’ai pris un habillage chocolat. Parce que pour moi, c’était dans la logique implacable des choses.
Quelques jours seulement après son départ, le 9 février, mon blog devient neutre en carbone (en tout cas, un arbre est sensé absorber le CO2 qu’il rejette; merci petit arbre, si un jour je venais à te rencontrer, je te le dirais de vive vois !)
Pour appuyer un peu plus le côté chocolat de mon blog, et faire de sa différence une vraie différence qui pourrais presque passer pour de l’originalité (vous remarquerais l’utilisation du mot presque), le 15 février environ, j’instaure une présentation digne du chocolat : les mots littéraires sont remplacés par des mots en rapport avec le chocolat, et les notes en chocolat sont instaurés. Avec un vive le chocolat noir ! (Mon petit péché mignon, après la lecture…).
Mon blog continue dans sa lancé et le 22 mars, je participe pour la première fois à un rendez-vous : le Top Ten Tuesday (je devrait bientôt le reprendre, en février !)
Malgré tout, je reste persuader que mon blog ne fêtera pas ses six mois. Puis, les jours passent, et les six mois passent sans même que je ne les remarque…
En octobre, le blog fête le début de la chaîne Youtube associé mais par manque de temps, elle est plutôt très irrégulière…
Enfin, aujourd’hui, mon blog fête ses un ans. Je ne pensais, très franchement, qu’il ne les fêterait jamais. Alors je vous dit un grand merci à tous !!!

Pour tout vous dire, aujourd’hui je vise les deux ans. Pourtant (et malgré le fait que je me suis prouvée que mon blog pouvais tenir), j’ai encore une fois l’impression qu’il ne tiendra jamais. Alors pour l’instant, je me contente de regarder un objectif visible et chaque mois, je vise le mois prochain. De toutes façons, les grandes choses commencent toujours par de petites actions.

Maintenant, comme je voudrais fêter ce 1 an. Très franchement, j’aurais voulu vous faire un concours, un truc pour vous remerciez d’être là, arrivés de la première heure, ou de la dernière minute, réguliers ou irrégulier. Mais, je ne peux pas. Il y a toujours des choses qu’on aimerais faire et qu’on ne peut pas. Et ça me fait penser à une citation que j’aime particulièrement :

Le difficile c’est ce qui peut-être fait tout de suite. L’impossible, c’est ce qui prend un peu plus de temps.
George Santayana

Alors, je dirais que pour l’instant, un concours est impossible. Mais que si mon blog attend l’objectif des deux ans, qui sait, si ce ne sera pas devenue possible !

En tout cas, sachez que je vous remercie mille et mille fois d’être là, et je remercie encore mille et mille fois supplémentaires ceux qui commente, et mille et mille fois supplémentaires encore, ceux qui sont réguliers, les habitués !

Pour un petit regard sur mes articles, voici une sorte de « Retour sur mes articles » :

  • Mon article favori, celui dont je suis la plus fière :
    Je dirais la Pause Movie sur The Giver. J’ai toujours eu énormément de mal à parler de film, à dire pourquoi je l’ai aimé ou non, c’est vraiment quelque chose d’absolument pas naturel chez moi. Alors, comme on peut dire que cet article est le premier à se rapprocher au moins un peu d’une critique de film, c’est vrai que j’étais plutôt fière de moi quand je l’ai fini…
    Il y a aussi A to Z : English Version car c’est un article que j’ai entièrement rédigé en anglais (sauf une phrase pour dire que je le traduirais un jour, ce que je n’ai jamais fait… Mais comme j’ai refait le tag…) et je ne suis pas non plus bilingue, donc c’est vrai que ça m’avait tout de même demandé un effort.
  • L’article qui me fait honte…
    Notamment celui sur le tome 10 de La Maison de la Nuit de P.C. Cast et Kristin Cast (non pas de lien, j’ai honte, je vais me cacher…) notamment parce que j’ai eu une réaction disproportionnée, je trouve, dans cette article et que maintenant, à froid, je me rends compte que ce livre n’était pas si exceptionnel… J’ai un poil exagéré en fait…
    Et ensuite, je sais pas trop, il y en a sûrement d’autre si vous cherchez dans les tréfonds (pas très profond) de mon blog, mais comme ça, là, ça ne me vient pas…

Et puis maintenant que j’ai un peu parlé de mon blog, de son passé, je vais essayer de trouver les points positifs que m’a apporté ce blog :

  • Il m’a lancé dans la lecture VO. Parce que, très franchement, même si je le dis pas, mais sans mon blog, je me serais jamais lancé dans la VO… Non, jamais, je suis même pas sûre que l’idée me serait venue. Parce qu’en faite, elle découle du point suivant :
  • Il m’a fait découvrir Booktube. (Vous savez, la partie littéraire de youtube, là où on parle de livres !) Oui, parce qu’avant d’avoir un blog, je ne savais que Booktube exister. Et pour tout vous dire, je me fichais tellement de l’actualité livresque que ça ne me serais pas passer par l’esprit de voir si des gens parlaient livres sur youtube… (Et pour en revenir au point précédant, c’est les booktubeuses qui lisent en VO qui m’ont donné envie de m’y mettre, parce que je trouvais ça styler…)
  • Il vide mon porte-monnaie. Alors, dit comme ça, c’est pas très positif… Non, le côté positif, c’est que j’ai désormais une bibliothèque contenant plus de deux cents livres. Sachant qu’avant la version WordPress du blog j’en avais une cinquantaine. Donc oui, j’ai acheté environ 150 livres en un an. Non, c’est rien… rien du tout… Et j’ai aussi laissé tomber la bibliothèque…
  • J’ai découvert des livres géniaux, que je n’aurais sûrement jamais découvert si je ne m’étais pas intéressée aux actualités livresques (et si vous ne voyez pas le rapport avec mon blog, cf point 2)

Voilà pour faire court. Je suis sûre que si je farfouillais bien, j’en trouverais sûrement d’autres mais bons…

Sinon, je pense que cet article commence à devenir l’article le plus long de ce blog… Bon, faut bien fêter les un ans ! Il ne les aura qu’une fois…
Mais, je ne sais plus trop quoi ajouter à cet article… Très très franchement, je ne vois pas quoi dire de plus pour les 1 ans… Du coup, je vous laisse commenter (si vous avez eu la fois de lire jusque là) .

Au, et dernier petit détail, je ne suis pas vertophobe. (Si jamais quelqu’un comprend cette phrase, je m’inquiète très puissamment…)

Et sur ce, Kisses !
Et encore mille et mille mercis !

Oh ! Et avant de clore cet article, je voudrais encore citer : « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ». Ceci aussi, n’a aucun rapport avec l’article. C’est juste parce qu’on m’a un jour sorti que ce serait la seule citation de je retiendrais pour le bac, alors autant l’écrire de manière à s’en souvenir pour toujours !

Et encore une fois : Joyeux anniversaire à mon blog ! Et mille mercis à vous !

(Vrais) Kisses (cette fois) !