Archives du blog

Le samedi, ça me dit ! #10

Coucou !

Noël approche dangeureusement et malgré le fait que j’ai dit ne pas vouloir donner de liste de livres, on m’en a réclamé une… C’est donc un petit Le Samedi, ça me dit ! légèrement spécial cette fois (et la prochaine) : plutôt que de vous présenter un livre, je vous laisse jeter un œil à cette liste que j’ai distribué. Elle contient vingt livres, soit dix aujourd’hui et dix samedi dans deux semaines !

samedi

Le principe du « Le samedi, ça me dit ! » est de parler d’un ou deux livres faisant partis de sa wish-list et de dire pourquoi.

  • Le Cirque des Rêves, de Erin Morgenstern.
    Comment imaginer laisser ma jolie liste sans le numéro 1 de ma wish depuis… depuis…. depuis un bail !? Ce ivre me fait terriblement envie et les magnifiques éloges dont il est victime n’y sont pas pour rien…
  • Quelqu’un comme toi, de Sarah Dessen.
    Une amie me l’a très chaudement recommandé et c’est vrai qu’il a l’air pas mal…
  • Jamais deux sans toi, de Jojo Moyes.
    Pourquoi laisser ma liste fade sans l’un de mes auteurs favoris de l’année ?
  • Les 100, de Kass Morgan.
  • Half Bad, de Sally Green.
  • La 5e vague, de Rick Yancey.
    Qui me fait lui aussi envie depuis un bail…
  • Boys don’t cry, de Malorie Blackman.
  • Revanche, de Cat Clarke.
    Qui m’a fait envie, a arrêté de me faire envie, m’a refait envie, à réarrêté de me faire envie… Finalement, maintenant, je le veux plutôt beaucoup !
  • Le théorème des Katherine, de John Green.
  • Les fiancés de l’hiver, de Christelle Dabos.
    Un énorme pavé mais puisqu’il me fait envie…

Équation bilan : j’en suis qu’à la moitié de ma liste doc je n’aurais jamais tout mais bon… On peut toujours espérer…

Je vous donne donc rendez-vous dans deux semaines pour la suite de cette liste (qui n’est absolument pas dans l’ordre…)

Kisses !

Publicités

Le samedi, ça me dit ! #9

Hi !

Le livre d’il y a deux semaines ne sera finalement pas un achat arrivant en courant : il n’est plus édité…

samedi

Le principe du « Le samedi, ça me dit ! » est de parler d’un ou deux livres faisant partis de sa wish-list et de dire pourquoi.

Attention ! Le synopsis de ce tome peut contenir des spoilers concernant les tomes précédents !

Et aujourd’hui, c’est…

Les filles au chocolat, Tome 5.5, de Cathy Cassidy.

Les filles au chocolat, Tome 5.5 : Coeur sucré, de Cathy Cassidy

Synopsis :

– L’étoile de la Saint-Valentin. L’anniversaire de Summer et la Saint-Valentin (qui tombent le même jour) approchent à grands pas. Tommy est bien décidé à offrir quelque chose de spécial à Summer, quelque chose qui lui montre combien il tient à elle et surtout… qui lui redonne goût à la danse et à la vie.
– Pas de deux. C’est la rentrée et Jodie, la meilleure amie de Summer, va intégrer la Rochelle Academy, l’une des meilleures écoles de danse d’Europe ! Elle devrait être aux anges. Mais la peur et la culpabilité la submergent : si Summer n’avait pas été malade, c’est elle qui serait rentrée à la Rochelle Academy. Jodie n’est que sa remplaçante, un second choix. Comment pourrait-elle être à la hauteur ?

Pourquoi ce livre me fait-il de l’œil ?

Mais quelle question idiote ! Et pourtant, je me dois d’y répondre…

  1. Ce livre est la suite (et sûrement la fin) d’une saga que j’adore et qui me fait toujours passer de très bons moments. Oui, la saga Les filles au chocolat est ma saga doudou. J’aime cette saga sans prétention mais proche de son lecteur avec des héroïnes aux problèmes plus ou moins de tous les jours.
  2. Ce livre est écrit par Cathy Cassidy. J’adore sa plume toute simple, et c’est sûrement (ou à coup sûr, si on veut faire moins répétitif) l’une des très rares (la seule ?) auteure dont je me sens prête à acheter les ouvrages les yeux fermés. J’adore la saga Les filles au chocolat, et j’attend avec impatience de pouvoir m’acheter son nouveau roman : Au délice des anges.
  3. La couverture est magnifique quoiqu’un peu lus « petite fille » que les autres tomes… mais je m’en fiche : elles donnent trop faim !
  4. C’est un recueil de nouvelles
  5. Et je peux à coup sûr (ou certainement, inéluctablement ou encore indéniablement pour ceux qui n’aiment pas les répétitions [et oui, j’avoue, j’ai utilisé un dictionnaire des synonymes parce que le mot inéluctablement ne me serais peut-être pas venu à l’esprit tout seul…]) vous trouver encore tout un tas de raisons bancales et superficielles mais on va s’arrêter à.

Sur ce, Kisses !

Le samedi, ça me dit ! #6

Coucou !

Il y a deux semaines, je parlais d’un livre qu’on voit partout sur la blogo; cette semaine c’est l’inverse : on le voit nul part… Alors, c’est parti pour découvrir ce livre allemand qui me fait tant envie !

samedi

Le principe du « Le samedi, ça me dit ! » est de parler d’un ou deux livres faisant partis de sa wish-list et de dire pourquoi.

Et aujourd’hui, c’est…

Krabat, de Otfried Preussler.

Synopsis :

Krabat, quatorze ans, mendie sur les routes de Saxe avec deux compagnons d’infortune. Une nuit, il rêve de onze mystérieux corbeaux, et une voix lui ordonne de se rendre au moulin de Koselbruch. Irrésistiblement attiré, il s’y présente. Malgré l’accueil étrange que lui réserve le maître, il commence son apprentissage avec onze autres garçons-meuniers, parmi lesquels Tonda, l’aîné, qui le prend sous son aile, Juro, le benêt, et le perfide Lyschko. Krabat comprend bientôt qu’il a mis les pieds dans un terrible engrenage. Pour échapper à ce piège, le garçon aidé de ses plus proches amis et d’une jeune fille dont il est tombé amoureux, va défier ce maître cruel et tyrannique. Un récit envoûtant, à la mécanique implacable, destiné aussi bien aux jeunes lecteurs qu’aux adultes. Un hymne à la valeur inestimable de la liberté et de l’amitié, reconnu en Allemagne comme un chef-d’oeuvre.

Alors, pourquoi ce livre ? Pour une fois que je peux vous faire un vrai paragraphe sur le pourquoi du comment ce livre est dans ma wish, je vais pas me priver !

Pour le café littéraire auquel je participe, je dois lire du fantastique / fantasy (au choix), sauf que dans ma P.A.L., bah, il n’y en a pas. Alors, j’ai lancé un appel à l’aide et je n’ai reçu que des titres de saga. Sauf que les sagas de douze tomes, j’en ai par dessus le bulbe ! Du coup, j’ai demandé à une amie fane de thriller (oui, c’est extrêmement logique) si elle ne connaissais pas un bon roman one-shot de fantasy. Et là, le miracle est arrivé : Krabat !
Sauf que, pourquoi je n’ai pas choisi autre chose alors que d’après le monde (pas la magazine) c’est de la jeunesse qui a pour public les garçons de dix ans ? Et bien, 1) j’aime lire les livres dont on ne parle jamais 2) la couverture est franchement magnifique 3) le livre coûte peu cher (une douzaine d’euro en grand format) 4) j’ai beaucoup aimé CHERUB destiné, au départ, à un public masculin de douze ans 5) j’ai encore une âme d’enfant, j’aime bien lire de la jeunesse de temps à autre 6) l’histoire parle d’un meunier (ce qui est un argument absolument parfaitement bancal) et de MAGIE ! Faite par des moldus en plus, d’après ce que j’ai compris !!! (Et non, je ne suis absolument pas dans ma période Harry Potter…)

Et donc voilà, ce livre ne devrait plus tarder à arriver dans ma P.A.L. et devrait être lu et chroniqué courant décembre !

Kisses !

PS : Je sais que la saga Harry Potter aurait pu rentrer mais quelqu’un présente déjà cette saga.

Le samedi, ça me dit ! #6

Hi !

Cette semaine je ne fais pas dans l’original, je prends un livre dont tout le monde parle…

samedi

Le principe du « Le samedi, ça me dit ! » est de parler d’un ou deux livres faisant partis de sa wish-list et de dire pourquoi.

Et aujourd’hui, c’est…

Half Bad, Tome 1, de Sally Green.

Synopsis :

Tu ne sais ni lire ni écrire, mais tu guéris vite, pour un sorcier.
Tu ne supportes pas de rester enfermé une fois la nuit tombée.
Tu détestes les sorciers blancs, mais tu aimes Annalise.
Tu es enfermé dans un cage depuis tes quatorze ans.
Maintenant tu n’as pas le choix: tu dois fuir et retrouver Mercury, la sorcière noire qui dévore les petits garçons.
Et tout ça avant ton dix-septième anniversaire.
Facile…

Et maintenant, il faut que je dise pourquoi, c’est ça ?  Bon, déjà, c’est pas pour la couverture, les ongles abîmes, ça me stress… C’est vraiment un truc que j’aime pas…
Si je veux le lire, c’est surtout à cause de Audrey, de la chaîne Le souffle des mots.

Ce qui m’a vraiment séduit et qui fait que j’ai vraiment vraiment envie de le lire c’est le  fait que le début soit rédiger au « tu ».

Du coup voilà, j’ai pas grand chose de plus à dire sur ce livre… Et donc, je vous laisse ! Surtout que cette nuit, on change d’heure !

Kisses !

Le samedi, ça me dit ! #6

Hey !

Bon, cette semaine je reviens avec une couverture assez noire… mais tellement belle et plein de joie ! Le livre me fait super envie mais coûte un bras…

samedi

Le principe du « Le samedi, ça me dit ! » est de parler d’un ou deux livres faisant partis de sa wish-list et de dire pourquoi.

Et aujourd’hui, c’est…

Le Cirque des Rêves, de Erin Morgenstern.

Synopsis :

Le cirque arrive sans préavis. Aucune annonce ne le précède. Il est simplement là, alors qu’hier il n’y était pas. Avec de grande tentes de noir et blanc, on ne peut que recevoir une expérience unique dont de nombreux évènements qui nous coupent le souffle. Il est appelé Le cirque de Rêves, et il est ouvert uniquement la nuit.

Je n’ai pas trop envie de dire pourquoi. En fait, je crois que je ne sais même pas pourquoi. Mais on m’a dit que l’hiver était la période pour le lire. Du coup, je cherche à me le procurer…

Sinon, comme il y a deux semaines, je vous propose de continuer à me proposer des titres de livres : littérature asiatique, livre adapté en film, livre ayant reçu un prix littéraire quelconque récemment, roman d’amour, roman atypique (pour quelque raison que ce soit)…. Donnez moi juste le titre du roman, avec son auteur et le « type de romans » que c’est. Au passage si ça peut être des one-shot sortie en poche… Mon budget n’étant pas réellement illimité…

Kisses !

Tag : Le choixpeau magique #1 Part 2

Hi ! Hi ! Hi !

Comme vous le savez, il y a quelques temps, je vous ai fait la première partie du tag du Choixpeau magique. Voici la seconde ! Aujourd’hui parce que le Le jeudi c’est jeu livresque du jour ne me dit pas trop…

Le tag choisi est celui du Choixpeau magique que j’ai trouvé sur le chaîne de Margaud Liseuse et qui a été créé par Kevin et Caroline.

Comme ce tag est plutôt très long, j’ai choisi de vous faire le faire en deux partie ! En avant donc pour la seconde partie de ce tag !

Tag du Choixpeau Magique

La salle sur demande

  1. Si tu étais face à J.K. Rowling, que lui dirais-tu ?
    Une bonne première question… Franchement, je ne sais absolument pas… C’est vraiment pas un truc auquel j’ai réfléchi…
  2. Quel impact la saga Harry Potter a-t-elle eu sur toi ?
    Elle m’a rendu myope. Réellement. Ma famille a l’habitude de dire que je voulais ressembler à Harry. Moi, je dis que c’est la magie de la série ! Mais du coup, ça me fait bien rire quand on dit qu’il faut lâcher les écrans, qu’ils rendent myope et qu’ils vaut mieux lire…
    Du côté positif, elle a agrandi ma passion pour la lecture et m’a fait redécouvrir la magie en me la faisant apprécier car la magie des Winx…
  3. Pour toi, Harry Potter est une passion. Qu’en pensent tes proches ?
    Pour mon père et ma sœur c’est une aberration. Cela n fait ni chaud ni froid à ma mère mais ma cousine, qui est archi-fane, est bien contente que je sois une petite fane !
  4.  Tu préfères les livres ou les films ?
    Euh… Pour le 1 à 3, je dirais je sais pas car ça fait un bail que j’ai pas lu les livres. Pour le 4, le livre absolument, mille fois même si j’aime le film. Pour le 5 et le 7, le film puisque je n’ai pas lu les livres. Et pour le 6, bah j’ai ni lu le livre, ni vu le film du coup…
  5. Possèdes-tu des objets de collection ? Dis nous lesquels et si possible, montre les nous :)
    Et bien, non, je ne possède aucun objet de collection Harry Potter… Snif Snif…
  6. Es-tu déjà allé(e) au parc Harry Potter en Floride ? (Si non, aimerais-tu ? Si oui, vas-tu y retourner pour voir l’extension qui ouvre en 2014 ?)
    Là encore, c’est non, je n’y suis jamais allé. Mais j’aimerais bien…
  7. As-tu été à des événements Harry Potter ? Ou organisé des soirées sur ce thème ?
    Encore un énième non… A moins que d’avoir jeté un coup d’œil ou deux sur l’écran de l’ordinateur de ma cousine regardant la retransmission en direct de l’avant-première du dernier film à Londres suffise pour transformer ce « non » en « oui »…

Le Veritaserum

  1. Si tu étais un animal de compagnie à Poudlard, lequel serais-tu ?
    Un chat ! Quelle question…
  2. Quelle pièce de Poudlard voudrais-tu être ?
    Hum hum hum…. Est-ce que j’ai vraiment envie d’être une pièce…
  3. Quel poste occuperais-tu au Quidditch ?
    Est-ce qu’il y a un poste sans risque ? Non, parce que, j’aime pas trop les ballons… Je crois que je prendrais le poste du spectateur du coup, y’a un peu moins de risques…
  4. Quel serait ton patronus ?

    Expecto Patronum !
    Je sais pas vraiment à quoi est dû la forme du Patronum mais je dirais quelque chose comme un chat. Oui, un chat, ça me plait bien…
  5. Si tu pouvais être un sortilège, lequel choisirais-tu ?
    Je ne sais pas vraiment… On peut dire que je ne connais pas grand chose en sortilèges : Lumos, Nox, Oculus Reparo, Expecto Patronum, Wingardium Leviosa et je crois que c’est tout… Du coup, bah, je sais pas…
  6. Quel cours de magie aimerais-tu suivre ?
    Tous ! Non, franchement, j’aimerais bien être à Poudlard… Mais si je dois en choisir un seul, je dirais les cours de métamorphose de McGonagall… Parce que, je sais pas, la transformation ça me dit bien…
  7. Quel personnage aimerais-tu avoir dans tes amis ?
    Hum… J’aime bien Hermione, de plus on se ressemble un peu… Mais sinon, Luna Lovegood….

Et bien voilà, vous aurez eu ce tag en entier… N’hésitez pas à le reprendre !

Kisses !

Tag : Le choixpeau magique #1

Hi everybody !

Le Top Ten Tuesday du jour ne me tentant absolument pas, j’ai décidé de vous faire un petit tag sur Harry Potter… Parce que même si je n’ai pas lu tout les tomes ni vu tous les films, Harry Potter c’est tout de même une petite passion !

Le tag choisi est celui du Choixpeau magique que j’ai trouvé sur le chaîne de Margaud Liseuse et qui a été créé par Kevin et Caroline.

Comme ce tag est plutôt très long, j’ai choisi de vous faire la première partie aujourd’hui et la suite une autre fois ! En avant donc pour la première partie de ce tag !

Tag du Choixpeau Magique

L’Histoire de Poudlard

  1. Comment as-tu découvert la saga ?
    Comment ai-je découvert Harry Potter… Ma cousine est une fane depuis les tous débuts d’Harry Potter et avait obligé ma mère à lire cette saga. Quand ma mère a terminé les deux/trois premiers tomes, je devais avoir 10 ans, ou dans les alentours; je commençais à aimer lire, elle m’a donc obligé à lire cette saga car il faut savoir qu’au début je ne voulais absolument pas la lire…
  2. As-tu les livres en plusieurs exemplaires/différentes versions ?
    Honte à moi, non. Je ne les ai même pas tous. Jusqu’à cette année, j’en avais même aucun… Je me suis seulement procurer les tomes 4 à 7 en anglais cette année. Mais je suis à la rechercher des tomes 1 à 3 en anglais et des 7 en français. Ce qui fait que normalement, avec un peu de chance, je devrais avoir chaque tome en version originale et version française d’ici la fin de l’année !
  3. Quel est le passage qui t’as le plus marqué lors de ta première lecture, tous tomes compris ? 
    Euh… Là, c’est une bonne question… Je sais que les films m’ont beaucoup plus marqué que les livres mais, sinon, je dirais sûrement la mort de Cédric et le retour de Voldemort. Le tome 4 était en tome que j’avais adoré et le retour de Voldemort n’avait pas vraiment été une partie de plaisir… J’ai arrêté ma lecture de la saga peu après (j’ai à peine commencé le cinq) car je faisais des cauchemars, j’étais persuadé que Voldemort se caché derrière ma porte de chambre… J’étais jeune, que voulez-vous, je rentrais à peine en CM2 ! Et du coup, oui, ça veut dire que je n’ai jamais lu le tome 5, 6 et 7… Mais c’est pour ça que je les ai achetés en anglais ! Remédier à cette lacune !
  4. Quel est le livre qui t’as fait le plus rêver ?
    Celui qui m’a fait le plus rêver… Je ne sais pas vraiment… Je pense le 4… Harry Potter et la Coupe de Feu. C ‘est vraiment l’un de mes préférés et aussi celui qui m’a donné le plus envie d’aller à Poudlard, jusqu’à ce que je découvre que Voldemort était de retour… A partir de ce moment, je dirais que c’est aussi celui qui m’a fait le plus cauchemarder !
  5. Quel est le livre que tu détestes le plus ?
    Détestes ! C’est un peu fort ! Mais celui que j’ai le moins aimé est sans conteste le trois. Du moins pour l’instant !
  6. Quelle est ta couverture préférée ?
    Ha ha ha ! Je trouve les couvertures des Harry Potter fabuleusement immondes ! Quoique les poches soient tout de même vachement plus beau que les grands formats… Mais sinon, celle-ci est superbe :
    Mais je ne sais pas vraiment qu’elle édition c’est… Une version anglaise sûrement… J’aime bien aussi la version anglaise Bloomsbury du tome 5. Le Phénix est plutôt beau comparé aux personnages qu’ils peuvent nous mettre sur certaines couvertures…
  7. Certain déteste Harry Potter alors que c’est le personnage principal. Quelle est ton opinion ?
    C’est leur choix ! J’ai pas vraiment d’opinion sur le faite qu’on déteste ou non Harry Potter… Après, personnellement, je l’aime bien même si je pense que mon personnage préféré est Hermione…

 

 

La magie des films

  1. Que penses-tu des choix fait pour réaliser les films ?
    Ils sont plutôt bons. J’ai plutôt aimé les films après je les ai soit vu avant de lire le bouquin soit vu très longtemps après la lecture du livre… Il est vrai que j’ai revu le quatre très récemment, juste après avoir fini le livre et j’ai été choqué par la rapidité du film et le passage sous silence de pas mal de scènes.
  2. Selon toi, quel décor est le mieux réalisé ?
    Heu… C’est une question assez difficile, pour moi ils sont tous plutôt bien réaliser !
  3. As-tu ressenti la même magie avec les films que lors de la lecture des romans ?
    Oui et non. Déjà il y a des films que j’ai vu sans lire le roman (je pense notamment au 5 et au 7 car je n’ai pas vu le 6…) donc je ne peux pas vraiment les comparer. Ensuite, je ressent réellement la magie des films pour les 1, 2 et 3 car ça fait un bail que je n’ai pas lu les romans mais pour le quatre que j’ai relu puis vu il y a peu, je peux vous dire ouvertement que le livre était hautement plus magique que le film…
  4. Quel acteur a été le plus convaincant selon toi ?
    Ils sont tous convainquant non ? Quoique, j’ai trouvé Albus Dumbledore (je ne sais pas qui le joue, la seule actrie que je connaisse dans Harry Potter étant Emma Watson…) un peu moins convainquant dans le 4 que dans les trois premiers…
  5. Quel est le film que tu préfère ? Et celui que tu déteste ?
    Là encore, le verbe détester est un peu fort… Mais c’est toujours le trois que j’ai le moins apprécié sur les sept que j’ai vu (le 1, 2, 3, 4, 5  et 7 part 1 et 2). Pour mon préféré, je penche pour le 5 quoique j’ai aussi beaucoup apprécié le 4…
  6. Que penses-tu des musiques de la bande originale ?
    Elles sont cultes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  7. As-tu déjà visité les Studios Harry Potter à Londres ?
    Non.

Voilà voilà ! J’ai fait la première moitié et la deuxième ne devrait pas trop tardé.

Kisses !

Nos étoiles contraires : I will be here, de Green

« L’année de mes dix-sept ans, vers la fin de l’hiver, ma mère a décrété que je faisais une dépression. » John Green, première phrase de Nos étoiles contraires

Bannière

Enrobage :Nos étoiles contraires, de John Green
Fève : Etats-Unis / The fault in our stars
Ecadossage : Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie.
Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades.
C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate.
Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.
Ganache : Roman / Romance, Pathétique (Qui provoque des émotions)
Tempérage :  327 pages /2,2 cm / Nathan / 16€90
P’tit plus : Le film devrait bientôt sortir au cinémas !

-Balançoire atrocement seule recherche maison accueillante.
-Balançoire seule, un brin pédophilique, recherche derrières d’enfants, ai-dit.
Il a ri.
-Voilà pourquoi.
-Quoi ?
– Voilà pourquoi tu me plais. Est-ce que tu te rend compte à quel point c’est rare de tomber sur une fille canon capable d’inventer un adjectif avec « pédophile » ? Tu es trop occupée à être toi-même, tu ne réalises pas que tu es exceptionnelle.

.

« – Tant qu’on ne l’allume pas, la cigarette ne tue pas, a-t-il déclaré, quand maman est arrivée à ma hauteur. Et je n’en ai jamais allumé une seule de ma vie. C’est une sorte de métaphore. Tu glisses le truc qui tue entre tes lèvres, mais tu ne lui donnes pas le pouvoir de te tuer. »

.

 – Les gens n’ont pas conscience du poids des promesses qu’ils font au moment ou ils le font.
Isaac m’a jeté un regard assassin.
– Oui, bien sur. Ça n’empêche pas de les tenir quoi qu’il arrive. C’est ça, l’amour. C’est tenir sa promesse quoi qu’il arrive. Tu ne crois pas au grand amour ? »

 

Émouvant, touchant, pourquoi ?

(Ne me demandez pas pourquoi j’ai mis cette chanson, elle me fait trop penser à ce livre.)

Beau et douloureux.
« Sans souffrance, comment connaître la joie ? »

Nos étoiles contraires, oui, ce livre est un étoile. Un joyaux de la littérature. Un royaume.
Comme dit le Time Magazine, « ça frôle le génie », c’est extraordinaire. On ne peut pas en parler. C’est triste mais si beau. C’est la joie des pleurs. Pour citer Markus Zusak, un auteur que j’adore, « on pleure, et on en redemande », parce que c’est excellent. L’auteur joue de nos sentiments, nous fait vivre un vrai voyage. En ces quelques trois cents pages, on vit un quantité d’émotions : c’est magnifique comme on passe de l’une à l’autre.

On a l’impression d’une sorte de journal intime, ou même, plus intime encore, d’être dans les pensées de l’héroïne. On ressent sa maladie, son combat, son amour. On vit, pour quelques instants, entre la vie et la mort. Parce que c’est plus qu' »une fille qui a le cancer, qui rencontre un gars qui avait le cancer », c’est « un roman sur la vie, la mort et les gens qui se retrouvent coincés entre les deux. »

Comme ça, à voir le nombre de guillemets, on peut penser que je n’ai pas d’avis, mais tant de gens ont donné un avis si juste, et mes mots sont si faible…

Hazel, l’héroïne, est si attachante malgré qu’elle veuille que sa mort touche le moins de monde possible : elle ne veut pas faire souffrir, elle a l’impression d’être une « grenade ».
Augustus, le Gus, le survivant, l’énergique. Si attachant, je l’adore. /!\ Spoiler /!\ On ne peut que le pleurer, /!\ Spoiler /!\ avec ces façons, ces prévisions, ses préfunérailles.
Et Isaac, si fort lui aussi, j’aurais vraiment voulu l’avoir en ami. C’est quelqu’un d’immense.
En fait, tous les personnages sont terriblement attachants.

Ce livre est vraiment magnifique. Sous son allure simple, il est complexe est magnifique (je me répète, je sais…). L’écriture peut paraître enfantine au premier abord, mais en réalité, on ne pouvais pas l’écrire différemment : il faut cette écriture pour s’attacher à ce point aux personnages. Parce qu’elle nous permet d’être vraiment prêt d’eux, au plus près.
John Green a signé un roman éblouissant, magnifique, magique. On ne peut que vivre après ça.

Si je devais résumer Nos étoiles contraires en une phrase, je dirais : « C’est l’histoire d’une jeune cancéreuse et d’un jeune en rémission qui se battent pour la vie, même si les chances de survie sont faible, qui se battent pour le bonheur. »
Si je devais qualifier Nos étoiles contraires en trois mots, je dirais : « Magnifique, émouvant, puissant. »
Si je devais tirer une morale de Nos étoiles contraire, je dirais : « Il ne faut jamais cesser de se battre, le bonheur est tout près. »
Finalement, ce que je vais dire c’est ; « Lisez Nos étoiles contraires, tant qu’on ne l’a pas lu, on ne peut pas comprendre. »

Couverture de la version anglaise. La couverture de mon édition est la même, en français !

Couverture : 2,9/3 => Simple, magnifique. Que voulez-vous de plus ?
Ecriture : 5/6 => C’est l’écriture qu’il faut. Même si elle est simple, elle nous fait nous sentir près des personnages.
Personnages : 5,5/6 => Vivant, même s’ils sont entre la vie et la mort, ils sont si vivants !
Histoire : 4,7/5 => Magnifique ! Excellent ! Comment ne veux-tu pas pleurer avec ça ?

Bilan :  18,2/20=> Chocolat noir Supplément orange !
Supplément noisette de Phebusa

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

 

-OK.
-OK.

Pour parler de la bande-annonce, je sais pas si tout le film est comme ça, mais si oui, ça me convient, je la trouve assez fidèle au livre, même s’il y a des différences, il y aura toujours des différences…