Archives du blog

Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban : Sinistros en approche, de Rowling

« A bien des égards, Harry Potter était un garçons des plus singuliers. » J.K. Rowling, première phrase de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban

Bannière

Enrobage : Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban (Tome 3), de J.K. Rowling
Fève : Angleterre / Harry Potter and the Prisoner of Azkaban
Ecadossage : Sirius Black, le dangereux criminel, qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d’émotions. Frissons et humour garantis !
Ganache : Roman / Fantasy, Jeunesse
Tempérage :  461 pages /1,9 cm / Folio Junior / 8€70

-Comment ça se fait que les Moldus n’entendent pas le bus ? s’étonna Harry.
-Eux ? dit Stan d’un ton méprisant. Ils ne savent pas écouter. Savent pas regarder non plus, d’ailleurs. Ne font jamais attention à rien. Jamais.

3 étoiles

Ouvertement, ce tome 3 a donné le film que j’aime le moins de la série (enfin, surtout des quatre premiers vu que ce sont les seuls dont j’ai de réels souvenirs), je m’attendais donc a apprécié ma lecture mais sans plus, à être emmener à Poudlard mais à le placer en dessous des deux premiers tomes. Et bien, je me suis royalement trompée ! J’ai juste adorée ce tome, et bien plus que les deux premiers que j’avais déjà adoré. Ça va être dur à noter.

Une fois encore, il a suffit d’une ligne à J.K. Rowling pour m’emmener dans le monde magique et palpitant de Poudlard. J’ai apprécié retrouver Ron, Harry et Hermione (qui récupère l’importance perdue dans le tome 2) et ai découvert un Rogue bien plus vengeur et haïssable que dans le film et les deux premiers tomes. Neville disparaît presque complètement, quoiqu’il m’ait bien fait rire les peu de fois où il était là (surtout avec son papier pour les mots de passe).
Le rire, ça ça a été le petit plus comparé aux autres tomes : celui-ci m’a fait sourire, souffler par le nez, et même exploser de rire ! Il y a des passages réellement cocasses et je me demande vraiment où ils sont passés dans le film…

Ce tome a aussi un histoire plus « noire » que les deux premiers, même si ce n’est encore rien de très noir. Rowling a tout de même réussi le coup de maître de me faire stresser et angoisser pour les personnages et surtout, j’ai ressenti tout un magnifique suspens malgré le fait que je connaissais déjà ce qui allais arriver ! Du coup, j’étais arrimée au livre et le lâcher était un supplice…

Couverture de mon édition de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, de J.K. Rowling. Illustration de Jean-Claude Götting

Du coup, vous l’aurez compris, j’ai adoré ce tome et je pense me lancer dans le suivant très vite !


3/7

 

Bilan : Chocolat noir !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Publicités