Archives du blog

Top 14 de 2014 #1

Hi !

Je me suis enfin décidée à vous faire mon Top 14 de l’année précédente (2014 !!!) sauf que j’ai décidé de le faire en plusieurs parties. Oui. Donc voici les places 14 à 8 inclus !

Couverture des livres cités.

Couverture des livres cités.

Pour ces places là, pas vraiment de rangement, de classement. Ce sont d’excellentes lectures, qui pour la plupart ont été des coups de coeur sur le moment mais qui avec le passage du temps ne reste « que » des excellentes lectures…

Et c’est parti par ordre alphabétique ! (Au passage, tous les « avis », explications, sont fait sur le moment, sans relire les critiques ou quoi que ce soit que j’avais pu écrire sur les livres…)

  • Demain j’arrête, de Gilles Legardinier.
    Rah là là… Début d’année que celui-là…. Quand exactement ? Plus trop de souvenir… Mais début d’année. Je me souviens d’explosions de rire et c’est toujours LE livre que je recommande à ceux qui lisent peu (voir pas) mais qui veulent tout de même lire un livre… C’est plus ou moins la bonne humeur assurée ce livre…
  • Je m’appelle Budo, de Matthew Dicks.
    La fin de ce livre m’avait bouleversée…. Une sorte de destruction du moi intérieur tout en restant correct. Me laissant me relever après… Tout le long du roman, je l’avais trouvé « sympa mais voilà » et la fin, mais la fin, mais cette putain de fin !!!
  • Le chuchoteur, de Donato Carrisi.
    Celui-là, j’ai le très nette souvenir de le lire en juin, au soleil, dans un jardin, en attendant ma cousine. Je sais plus trop comment j’en étais arriver à vouloir lire ce livre mais je l’avais emprunté à la bibliothèque. Là aussi, un livre assez traumatisant par les descriptions horribles, atroces de la mise à mort des fillettes (et pas que)… Mais c’est quand même un thriller que j’avais adoré…
  • Le Cirque des Rêves, d’Erin Morgenstern.
    Plus ou moins dernière lecture de l’année. C’est le type de livre que vous lisez tout tout doucement pour vraiment profiter de la magie, de la poésie, de l’ambiance, de l’histoire, des personnages… De tout ! Une petite pépite…
  • Qui es-tu Alaska ?, de John Green.
    Un livre de la deuxième moitié de l’année, quoique je n’aurais pas de date précise… C’est un livre qui m’avait moins ému que l’autre du même auteur mais que j’avais tout de même beaucoup aimé par son côté « vérité sur l’adolescence » tout en gardant une certaine distance. Et puis tout le récit de l’amitié que crée l’auteur… Franchement, c’est un bon John Green (mais comme j’ai lu que des bons John Green…)
  • The Giver, de Louis Lowry.
    Petit livre dont je n’attendais rien et qui m’a bluffé. C’est exactement le type de livres qui vous fout sur le cul tout le temps. Je sais pas si c’est parce que je l’ai lu en anglais, mais il y avait de ces révélations tout au long du roman… Et en plus des personnages !!! Enfin, surtout Jonas et le Passeur puisque les autres, respectant parfaitement leur rôle, ne sont pas des plus attachants… Mais franchement, ce livre est juste trop !
  • Une larme m’a sauvée, d’Angèle Lieby.
    Un témoignage. L’un des deux seuls que j’ai lu cette année. Mais il m’a tellement bouleversée. C’est juste excellent ! Et ça change vraiment toute une vision sur le coma… Franchement, c’est à lire !

Voilà ! Il y a sûrement des livres qui n’étaient pas en coup de coeur, ou qui, au vu des notes, n’aurait peut-être pas dû se retrouver là, mais c’est vraiment le début du top de 2014. Pour moi, il n’y a pas de doutes sur le fait que ces livres en font parti. Je n’ai pas relu mes critiques et avis pour faire ce top. Je me suis juste dit : « Bon, bidule, tu la fais cette liste ? Il y a bien des livres que tu as aimé en 2014 ! Allez, vas-y, sors en 14. »

En tout cas, vous pouvez me donner vos coups de coeur en commentaire
Et sur ce, Kisses !

Les Préceptes de Lire #3

Coucou !
Octobre est un mois de peur. Un mois d’horreur. Un mois d’HALLLOWEEN !!!! Mais, j’ai pas l’intention de changer grand chose à mes habitudes livresques…

Les Préceptes de Lire

Le Principe :
Chaque premier jour de chaque mois, un nouveau précepte, proverbe ou citation est proposé. On a alors jusqu’au premier du mois suivant pour écrire un cours texte (une quinzaine de lignes) sur ce que ce précepte nous inspire. [Ce n’est pas forcément une explication du précepte mais juste un petit texte PERSONNEL ! Je tiens à rappeler que la plagiat est interdit.] 

Je récoltes les liens vers vos textes ! Mettez-les en commentaires !

Le précepte du mois de septembre 2014 :

On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d’en sortir.
et
Imaginer l’avenir est une sorte de nostalgie.

Alaska Young, dans Qui es-tu Alaska ?, de John Green.

Le précepte du mois de septembre 2014 :

Le rêve est le complément nécessaire de la réalité.

Angèle Lieby, Une larme m’a sauvée.

Le texte du mois de septembre 2014 :

Coma

Le droit de rêver
Est un droit irréfutable
La réalité ne peut l’éreinter
Un rêve doit être rêver

Espérer l’irréel
Rester sans réagir
Et ne plus croire en rien

La rage de rester
La douleur d’une larme

Réanimation.

Voilà, un petit poème inspirer par l’ennuie et ce témoignage magnifique dont est extrait la citation.

Kisses !

Les Préceptes de Lire #3

Hi !
September is here !

Et oui, le mois de Septembre est arrivé… Et avec lui la fin du magnifique été bien pourri niveau temps qu’on a eu… Mais bon, ça veut aussi dire que l’hiver approche, je ne désespère pas…

Les Préceptes de Lire

Le Principe :
Chaque premier jour de chaque mois, un nouveau précepte, proverbe ou citation est proposé. On a alors jusqu’au premier du mois suivant pour écrire un cours texte (une quinzaine de lignes) sur ce que ce précepte nous inspire. [Ce n’est pas forcément une explication du précepte mais juste un petit texte PERSONNEL ! Je tiens à rappeler que la plagiat est interdit.] 

Je récoltes les liens vers vos textes ! Mettez-les en commentaires !

Le précepte du mois de septembre 2014 :

Le rêve est le complément nécessaire de la réalité.

Angèle Lieby, Une larme m’a sauvée.

Le précepte du mois de août 2014 :

Toute erreur assumée devient un choix artistique

Bernard Werber, Troisième Humanité.

Le texte du mois de juillet 2014 :

On fait tous des erreurs. On a tous fait des erreurs. Il faut en être fier. Fier de ses erreurs. Mais ne pas les refaire. Une foi suffit. On peut faire des erreurs, on peut tomber mais il faut se relever. Et ne pas retomber pour la même raison. Il faut avancer. Continuer. Lever la tête. On m’a dit un jour : « Hinfallen, aufstehen, Krönder richten weitergehen ». Alors, si tu tombe, reste fière et continuer d’avancer : des erreurs tu en ferras toujours, tout le monde en ferra toujours. Mais il faut les assumer et continuer à avancer. Viser la lune pour atteindre les étoiles.

©LireSansFrontiere

Un texte assez court ce mois-ci, très peu d’inspiration…

Et vous, quels sont vos textes ? Donnez vos liens !

Kisses !