Archives du blog

Top 14 de 2014 #2

Hello !

On continue le top commencé vendredi avec le top 7 à 4 inclus !!!

Cette fois-ci, un classement et on pars donc du 7, jusqu’au 4 !
Comme la dernière fois, je tiens à signaler que je n’ai rien relu avant de continuer ce top. Je dit juste ce que j’ai à dire de chaque livre grâce à mes souvenirs…

Tony Hogan m’a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman, de Kerry Hudson.

7. Tony Hogan m’a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman, de Kerry Hudson.

Il m’avait fallu plusieurs essais pour commencer et me mettre vraiment dedans et je sais que j’en avais pas fait une critique hyper positive. Pourtant, maintenant, j’en garde véritablement un superbe souvenir et c’est pour moi, ouvertement, l’une de mes meilleures lectures de 2014.

 

 

 

 

 

 

 

 

La trilogie des fourmis, de Bernard Werber.

6. La trilogie des fourmis, de Bernard Werber.

Arrivé dans ma P.A.L. en 2013 (fin d’année), je n’ai lu ce livre qu’en avril, en étant en vacances au soleil. C’est le type de livres que la plupart des gens ne voudraient pas lire en vacances (car il réclame tout de même un peu de réflexion et d’investissement, c’est quand même de la philosophie-fiction) et pourtant, je m’était penchée dessus à cette période là. Et j’ai bien fait car je l’ai complètement adoré (même s’il a du me falloir deux semaines pour le lire mais bon, il fait mille quatre cent pages…) ! Bernard Werber est un génie !

 

 

 

 

 

 

La voleuse de livres, de Markus Zusak.

5. La voleuse de livres, de Markus Zusak.

L’une de mes toutes premières lectures de l’année, j’ai dû le finir une toute petite semaine avant d’aller voir le film. Ce livre est vraiment un bijou que j’ai prévu de relire très prochainement (au moins pour le style atypique utilisé, et puis aussi pour l’histoire et les personnages et tout le reste en fait…)

 

 

 

 

 

 

 

Wonder, de R.J. Palacio.

4. Wonder, de R.J. Palacio.

Que dire de ce livre à part que je me déteste de ne pas le mettre dans le top 3. Il est excellent, je l’ai adoré, et sur-adoré ! L’histoire est émouvante, avec une grande part de vérité, les personnages hyper-attachants… C’est vraiment un livre génial à lire. C’est beau, c’est  émouvant, c’est bien écrit… C’est à lire !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore une fois, vous pouvez me donner vos coups de coeur en commentaire et le 30 vous aurez le relevé final de mon top 3 !!! Vous pouvez aussi faire vos pronostics pour le top 3 dans les commentaires même si je pense que vous savez déjà plus ou moins (plus plus que moins) les livres qui risquent d’y avoir…

Et sur ce, Kisses !

Publicités

Les Préceptes de Lire #3

Hi !
Nouveau mois, mêmes habitudes ou presque), voici Les Préceptes de Lire !

Les Préceptes de Lire

Le Principe :
Chaque premier jour de chaque mois, un nouveau précepte, proverbe ou citation est proposé. On a alors jusqu’au premier du mois suivant pour écrire un cours texte (une quinzaine de lignes) sur ce que ce précepte nous inspire. [Ce n’est pas forcément une explication du précepte mais juste un petit texte PERSONNEL ! Je tiens à rappeler que la plagiat est interdit.] 

Je récoltes les liens vers vos textes ! Mettez-les en commentaires !

Le précepte du mois de novembre 2014 :

Le pouvoir, c’est lorsque on a toutes les raisons de tuer et qu’on ne le fait pas.

Oskar Schindler, dans La liste de Schindler, de Steven Spielberg.

Le précepte du mois d’octobre 2014 :

On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d’en sortir.
et
Imaginer l’avenir est une sorte de nostalgie.

Alaska Young, dans Qui es-tu Alaska ?, de John Green.

Pas de texte ce mois-ci, aucune inspiration…

Kisses !

Le Jeudi c’est Jeu Livresque #13

Coucou !

Demain, c’est Halloween. Je vous ai préparé une critique spéciale.

Le jeudi c’est jeu livresque !!!

Qu’est ce que c’est ?
Le jeudi c’est Jeu Livresque, c’est un rendez-vous pour jouer avec nos livres,
nos bibliothèques et nos romans préférés.
C’est un rendez-vous organisé par ce magnifique blog !

Et cette semaine, c’est :

Semaine 74 : Un livre à la couverture bleue… ou 5, ou 15, ou toute votre biblio.

2014-10-25 21.51.10

Livres ayant une couverture bleue et faisant partis de ma P.A.L. ou de mes livres lus en 2014

De gauche à droite :

  • Un avion sans elle, Michel Bussi (P.A.L.)
  • Samantha, bonne à rien faire, Sophie Kinsella (P.A.L.)
  • Addict, Jeanne Ryan (2014)
  • Le combat d’hiver, J.-C. Mourlevat (P.A.L.)
  • The Perks of being a Wallflower, Stephen Chbosky (En cours / VO)
  • Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson (P.A.L.)
  • Ne la quitte pas des yeux, Linwood Barclay (P.A.L.)
  • Nos étoiles contraires, John Green (2014)
  • Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban (Tome 3), J.K. Rowling (P.A.L.)
  • Wonder, R.J. Palacio (2014)
  • Percy Jackson et le voleur de foudre (Tome 1), Rick Riordan (P.A.L.)
  • 7 ans après…, Guillaume Musso (P.A.L.)

Autres livres ayant une couverture bleue dans ma bibliothèque (liste non-exhaustive) :

Kisses !

Les Préceptes de Lire #3

Coucou !
Octobre est un mois de peur. Un mois d’horreur. Un mois d’HALLLOWEEN !!!! Mais, j’ai pas l’intention de changer grand chose à mes habitudes livresques…

Les Préceptes de Lire

Le Principe :
Chaque premier jour de chaque mois, un nouveau précepte, proverbe ou citation est proposé. On a alors jusqu’au premier du mois suivant pour écrire un cours texte (une quinzaine de lignes) sur ce que ce précepte nous inspire. [Ce n’est pas forcément une explication du précepte mais juste un petit texte PERSONNEL ! Je tiens à rappeler que la plagiat est interdit.] 

Je récoltes les liens vers vos textes ! Mettez-les en commentaires !

Le précepte du mois de septembre 2014 :

On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d’en sortir.
et
Imaginer l’avenir est une sorte de nostalgie.

Alaska Young, dans Qui es-tu Alaska ?, de John Green.

Le précepte du mois de septembre 2014 :

Le rêve est le complément nécessaire de la réalité.

Angèle Lieby, Une larme m’a sauvée.

Le texte du mois de septembre 2014 :

Coma

Le droit de rêver
Est un droit irréfutable
La réalité ne peut l’éreinter
Un rêve doit être rêver

Espérer l’irréel
Rester sans réagir
Et ne plus croire en rien

La rage de rester
La douleur d’une larme

Réanimation.

Voilà, un petit poème inspirer par l’ennuie et ce témoignage magnifique dont est extrait la citation.

Kisses !

Je m’appelle Budo : Syndrôme d’Asperger, de Dicks

« Voilà ce que je sais : je m’appelle Budo. » Matthew Dicks, première phrase de Je m’appelle Budo

Bannière

Enrobage : Je m’appelle Budo, de Matthew Dicks
Fève : Etats-Unis / Memoirs of an Imaginary Friend
Ecadossage : Aussi longtemps que Max croit en moi, j’existe. Les gens disent que c’est ça qui fait de moi un ami imaginaire. Ce n’est pas vrai : j’ai mes idées et ma vie en dehors de lui. Mais j’étais là le jour où il a disparu. Je sais qu’il est en danger. Et je suis le seul à pouvoir l’aider.
Ganache : Roman / Jeunesse
Tempérage :  431 pages / 2,9 cm / Flammarion / 15€00

Qu’est-ce qu’il a fait de courageux ?
– Ce n’est pas une chose précise. C’est tout. Max n’est pas comme les autres. Les enfants se moquent de lui à cause de ça. Sa mère essaie de le changer, et son père le traite comme s’il était un autre garçon, différent de ce qu’il est. Même ses profs le traitent comme s’il était à part. Personne ne le traite comme un garçon normal, et tout le monde veut le changer en garçon normal. Mais avec tout ça, Max se lève tous les matins, et prend son bus pour aller à l’école.
– Et ça, c’est courageux ?
– C’est ce qu’il y a de plus courageux au monde. […] Il faut être le plus brave du monde pour sortir tous les jours rencontrer des gens qui ne vous aiment pas ou ne vous acceptent pas comme vous êtes.

3 étoiles

Je m’arrache les cheveux de devoir faire cette critique. Pas que je n’ai pas aimé Je m’appelle Budo (j’ai presque adoré !) mais seulement, j’ai rien à dire. Et dans le genre rien, c’est vraiment rien. Parce que, oui je me suis plu à le lire, oui j’ai aimé la plume de l’auteur, oui j’ai adoré la fin mais non, j’ai pas remarquer de quoi dire pour cette critique.
Vous l’aurez donc compris, cette critique, bah ça va pas en être vraiment une… Ça va être au freestyle !
Et maintenant on commence.

Donc, l’histoire est plutôt originale : l’idée de tout raconter du point de vue de l’ami imaginaire qui ne peut pas influer dans le monde réel est excellente ! Et j’ai trouvé ça super : un héros qui ne peu rien faire !
Par contre, on me l’avais comparé à Wonder et là, j’ai vraiment pas compris… Car oui, Max a des problèmes d’insertions mais.. voilà quoi… y’a pas vraiment de points communs…

C’est tout de même une lecture où je me suis vraiment fait plaisir : beaucoup de gens en avait fait un coup de coeur, j’ai donc mis la barre très haut (j’en ai conscience) et j’ai bien cru que j’allais être déçue de ma lecture jusqu’à arriver à la fin du roman : une fin excellente qui m’a fait comprendre comment ce livre pouvait être un coup de coeur, parce qu’elle est juste… wahou !!!
Pour l’écriture même si elle est assez enfantine, elle passe super bien et donne vraiment le bon ton pour l’histoire : une autre écriture aurait pu faire tâche, j’en suis sûre !

Pour finir, je dirais juste que les personnages, et plus particulièrement Budo, sont super attachants. Ne pas verser sa petite larme demande une bonne volonté : j’étais en publique, je voulais pas la verser, j’en ai chier.

Du coup, je vous dit : lisez-le mais ne mettez peut-être pas la barre trop haut, ça pourrait aider pour en faire un coup de coeur !

PS : Faites attention aux résumés, il en existe pas mal qui spoil un max…

Couverture de mon édition de Je m’appelle Budo.

Couverture : 2,5/3 => J’adore la couverture : super originale et tellement simple et belle !
Ecriture : 5/6 => L’écriture qu’il faut !
Personnages : 5/6 => Budo est tellement attachant !
Histoire : 3,5/5 => Une fin juste excellente !

Bilan :  16/20=> Chocolat noir !

¿ Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Top Ten Tuesday #23

Hey !

Hier, je n’avais rien à vous dire. Aujourd’hui j’ai encore moins de choses à dire… Du coup, c’est parti pour les choses sérieuses !

Les 10 5 auteurs dont vous n’avez lu qu’un seul livre mais aimeriez en lire d’autres

Encore et toujours un petit rappel sur ce qu’est ce rendez-vous, complètement intégrer à mon blog :

Le Top Three Tuesday est une version abrégée du Top Five Tuesday qui est une version abrégée du Top Ten Tuesday qui est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur cet extraordinaire blog ;-).

Hum hum hum…. Voyons, voyons…

top ten 23

  1. John Green
    J’ai complètement adoré Nos étoiles contraires (mais ça, je crois que vous l’aviez compris) et plusieurs de ses livres me font vraiment envie (Le théorème des Katherine, Qui es-tu Alaska ?, Will & Will…) du coup, c’est vraiment un auteur dont j’aimerais lire un autre livre.
  2. Markus Zusak
    La aussi, j’ai beaucoup, beaucoup aimé La voleuse de livres et surtout le style de l’auteur du coup je voudrais bien le retrouver dans un nouveau livre mais je sais pas trop lequel par contre, parce qu’aucun autre ne m’attire vraiment…
  3. Jojo Moyes
    Qui ne sait pas encore à quel point j’ai adore son livre Avant toi ? J’avais tellement aimé ce livre que je m’étais de suite décidé à lire un nouveau livre de cette auteure. Et La dernière lettre de son amant m’attire bien… Bon, j’avoue la couverture joue aussi… Mais j’ai vraiment envie de retrouver la plume de l’auteure !
  4. R.J. Palacio
    Le gros problème, c’est que je crois bien qu’elle n’a écrit qu’un livre, que j’ai adoré, c’est à dire Wonder… Du coup, bah, va falloir attendre et espérer pour avoir un autre roman de sa part….
  5. Jean Failler
    Parce que je me replongerais bien dans Une aventure de Mary Lester….J’ai lu le tome 17, et j’ai plutôt bien aimé alors lire un autre tome… bah, je dirais pas non…

Vous remarquerez que 4 des livres cités font parti de mes plus gros coup de cœur de l’année… De toutes façons, mes coups de cœur de cette année sont quasiment tous écrit par des auteurs que j’ai découvert cette année…

Sur ce, dites-moi quels sont les auteurs dont vous aimeriez lire un nouveau livre (même si vous en avez déjà lu plusieurs, je m’en fiche, je ne vous en tiendrais pas compte !)
et Kisses !

C’est Vendredi, donnez votre avis ! #1

Il existe de bonne idée un peu partout sur la toile. Sauf que souvent, elles passent inaperçues à cause d’un fichu pagerank… Mais heureusement, il existe toujours des gens pour venir dire « hé ! Vu ce que tu dis dans ton article mon rendez-vous bidule machin pourrait te plaire… » Moi j’adore ces gens ! Parce qu’on découvre plein de superbes idées grâce à eux.

Je pense que vous l’avez compris, si je parle de ça, c’est que quelqu’un ma fait découvrir son rendez-vous. (Et au passage son superbe blog !) Ce quelqu’un, c’est Iris, de book-lit. Et du coup, aujourd’hui, je mets en place ce petit rendez-vous sur mon blog. Mais quel est-il ???

c'est vendredi

Un blogueur présente souvent son site comme un lieu de partage. Ce partage est cependant déséquilibré, du chroniqueur vers les lecteurs, qui ne peuvent donner leur avis uniquement lorsque l’article existe. Ce qui est logique quand on y pense. Je vous propose d’inverser ce fait. Je mettrais le vendredi en ligne une sélection de cinq livres, à vous de choisir celui dont vous aimeriez lire la critique.

Vous avez de jeudi minuit jusqu’à vendredi minuit pour indiquer votre choix. Vous ne pouvez choisir qu’un livre par semaine. Je lirais le livre qui a reçu le plus voix. Ma critique sera en ligne le mercredi en quinze. Pour des raisons pratiques, seuls les votes postés en commentaires à la suite de cet article seront pris en compte.

Consigne de Iris.


En gros, je vous propose plusieurs livres de ma P.A.L et vous votez pour l’un d’eux dans les commentaires (et vous avez même le droit de dire pourquoi vous votez pour celui-là !). Ensuite, je lis ce livre dans la semaine qui suit et vous le critique assez rapidement. (Je suis un peu moins précise que Iris).

Donc, en gros, ça donne ça :

Calendrier du C'est vendredi, donnez votre avis !

Calendrier du C’est vendredi, donnez votre avis !

J’espère que vous avez compris, parce que je crois que l’article est un peu fouillis…


Et maintenant, on commence !

Vous avez donc le choix entre trois livres cette semaine :

a lire cest vendredi1

 

Voilà voilà !

Faîtes donc votre choix en commentaire, vous avez jusqu’à jeudi prochain ! Ensuite, je le lirais et le critiquerais !

Kisses !

Les Préceptes de Lire #3

Hi !
September is here !

Et oui, le mois de Septembre est arrivé… Et avec lui la fin du magnifique été bien pourri niveau temps qu’on a eu… Mais bon, ça veut aussi dire que l’hiver approche, je ne désespère pas…

Les Préceptes de Lire

Le Principe :
Chaque premier jour de chaque mois, un nouveau précepte, proverbe ou citation est proposé. On a alors jusqu’au premier du mois suivant pour écrire un cours texte (une quinzaine de lignes) sur ce que ce précepte nous inspire. [Ce n’est pas forcément une explication du précepte mais juste un petit texte PERSONNEL ! Je tiens à rappeler que la plagiat est interdit.] 

Je récoltes les liens vers vos textes ! Mettez-les en commentaires !

Le précepte du mois de septembre 2014 :

Le rêve est le complément nécessaire de la réalité.

Angèle Lieby, Une larme m’a sauvée.

Le précepte du mois de août 2014 :

Toute erreur assumée devient un choix artistique

Bernard Werber, Troisième Humanité.

Le texte du mois de juillet 2014 :

On fait tous des erreurs. On a tous fait des erreurs. Il faut en être fier. Fier de ses erreurs. Mais ne pas les refaire. Une foi suffit. On peut faire des erreurs, on peut tomber mais il faut se relever. Et ne pas retomber pour la même raison. Il faut avancer. Continuer. Lever la tête. On m’a dit un jour : « Hinfallen, aufstehen, Krönder richten weitergehen ». Alors, si tu tombe, reste fière et continuer d’avancer : des erreurs tu en ferras toujours, tout le monde en ferra toujours. Mais il faut les assumer et continuer à avancer. Viser la lune pour atteindre les étoiles.

©LireSansFrontiere

Un texte assez court ce mois-ci, très peu d’inspiration…

Et vous, quels sont vos textes ? Donnez vos liens !

Kisses !

Top Ten Tuesday #20

Hi !

Nous revoilà encore un petit mardi pour un petit Top Five Tuesday…

Les 10 5 3 livres préférés que vous n’auriez pas lu si on ne vous les avez pas offert/conseillé

Encore et toujours un petit rappel sur ce qu’est ce rendez-vous, complètement intégrer à mon blog :

Top Five Tuesday qui est une version abrégée du Top Ten Tuesday qui est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur cet extraordinaire blog ;-).

Cette fois encore, un thème difficile… Il pourrait paraître simple mais vu que je parle rarement bouquin, on m’en conseille rarement… Et les conseille qu’on me fait traîne souvent dans ma wish-list…

Bon, assez blablater, commençons.

  1. Je dirais, La Trilogie des Fourmis, de Bernard Werber.
    Mon papa me conseillait toujours de lire le premier tome, à chaque fois que je lui disait que je n’avais rien à lire. Et mon tonton a décidé de me l’offrir en cadeau d’anniversaire un jour. Après un long (très long ?) séjour dans ma P.A.L., je me suis enfin décidée à le lire. Pour en faire un coup de cœur.
  2. La régate du Saint-Philibert, de Jean Failler.
    Offert par de la famille lointaine, je n’aurais sûrement jamais lu cette petite pépite autrement car je n’avais jamais entendu parlé ni de l’auteur, ni de la série.
  3. Et enfin, je mettrais Wonder, de R.J. Palacio.
    Ce livre ne me faisait pas plus envie que ça, mais beaucoup de gens le conseillaient sur Booknode du coup, bah, je l’ai lu. Et j’ai adoré !

 

Les Préceptes de Lire #3

Coucou !

Et nous voici en août, déjà, le temps passe si vite !

Les Préceptes de Lire

Le Principe :
Chaque premier jour de chaque mois, un nouveau précepte, proverbe ou citation est proposé. On a alors jusqu’au premier du mois suivant pour écrire un cours texte (une quinzaine de lignes) sur ce que ce précepte nous inspire. [Ce n’est pas forcément une explication du précepte mais juste un petit texte PERSONNEL ! Je tiens à rappeler que la plagiat est interdit.] 

Je récoltes les liens vers vos textes ! Mettez-les en commentaires !

Le précepte du mois de août 2014 :

Toute erreur assumée devient un choix artistique

Bernard Werber, Troisième Humanité.

Le précepte du mois de juillet 2014 :

Et si c’était ça le bonheur, pas même un rêve, pas même une promesse, juste l’instant.

Delphine de Vigan, No et Moi.

Le texte du mois de juillet 2014 :

Bonheur. Chance. Félicité.Ravissement. Paix. Idéal. Plaisir. Allégresse. Béatitude. Joie. Veine. Euphorie. Gaieté. Sérénité. Volupté. Délice. Extase. Nirvana. Satisfaction. Bonheur. Bonheur. Bonheur.
B,O,N,H,E,U,R. Ces sept lettres ne sont pas grand chose. Du moins, toutes seules. Parce qu’une fois assemblées, elles ont l’air très importantes:  tout le monde leur court après. Elles doivent en avoir mare de temps à autre…
Être heureux. Bonheur. Le bonheur. On peut courir longtemps. Parce que finalement, le bonheur, lui, ne courre pas. Et à force de courir, on risque de le dépasser. Ne dit-on pas que le bonheur, c’est de vivre l’instant présent ? Je crois l’avoir déjà entendu… Et si c’etait plus complexe que ça ? J’aimerais demander à Albus Dumbledore :
« Albus, où peut-on trouver le bonheur ?
-Mais, vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres. (Harry Potter 3, J.K. Rowling)
-Ah oui ! Mais comment ?
-Il suffit de se rappeler d’allumer la lumière. (Harry Potter 3)
-Merci, Albus. »
Alors c’est simple. Allumer la lumière. Lumos ! 

©LireSansFrontiere
Ce premier texte a été écrit juste
après avoir fini de re-regarder Harry
Potter et le prisonnier d’Azkaban. Vous
comprendrez le forte inspiration…

Et vous, quels sont vos textes ? Donnez vos liens !

Kisses !